Les coups de cœur de la Marinière #1

Auberge de l'Ill - au bord de l'Ill

Bonjour à tous !

Voici un nouveau type d’article qui arrive sur le blog ! Je vous invite désormais à découvrir chaque mois mes coups de cœur « made in France »… J’ai envie de partager avec vous des lieux uniques qui m’ont marquée, des blogs qui célèbrent le patrimoine français, une destination que je ne connais pas et qui me fait rêver, ou encore une vidéo qui m’a inspirée… Voici donc mes petites découvertes !

 

 

 

UN LIEU DE RÊVE

 

 

La Gastronomie alsacienne à son apogée à l’Auberge de l’Ill

Auberge de l'Ill - le parc du restaurant

L’Alsace est connue pour ses pâtissiers et chocolatiers (Pierre Hermé, Claire Heitzler, Christophe Felder… sont tous Alsaciens), mais le temple de sa gastronomie se trouve à Illhaeusern. Rue de Collonges au Mont d’Or (village de la maison Bocuse) se trouve « l’Auberge de l’Ill », 3 étoiles au Michelin depuis 51 ans ! Seul Paul Bocuse, l’ami éternel de Paul Haeberlin, fondateur de l’auberge, fait mieux : 52 ans au plus haut sommet.

L’exploit d’une telle longévité dans l’excellence est à la hauteur de la discrétion de la famille Haeberlin, qui continue d’allier à la perfection tradition et modernité, classe et simplicité. Car ce sont aujourd’hui les enfants et petits enfants des fondateurs qui officient en cuisine, en salle, à l’accueil. Et c’est sans doute ce qui donne l’impression si agréable d’être accueillis « chez eux ».

A l’auberge de l’Ill, le service est parfait car il s’adapte à chacun. L’ambiance est volontiers décontractée, à mille lieues du cadre rigide de certains restaurants haut de gamme. Ici, on rigole volontiers avec les clients et le personnel affiche clairement que l’on vient ici pour se faire plaisir sans besoin d’être guindé.

Auberge de l'Ill - le restaurant
Les cigognes complètent la carte postale !

Auberge de l'Ill - le repas des cigognes

Auberge de l'Ill - en terrasse

Le plaisir est dans l’assiette, mais aussi dans le cadre. L’auberge est nichée dans un cocon charmant, bucolique presque, situé au bord de l’Ill. L’apéritif et le café à l’extérieur, au milieu des saules pleureurs, est un enchantement.

La suite du menu est un festival de saveurs, maîtrisées à la perfection, tout comme l’enchaînement des plats. Dans l’assiette aussi, la modernité se mêle à la tradition. J’ai vraiment apprécié de pouvoir goûter aux plats qui ont fait la renommée de la maison il y a 60 ans. La recette n’a pas changé depuis Paul Haeberlin et les plats sont empreints de la tradition bourgeoise de l’époque, mais restent délicieux bien que datés.

La fin du repas est aussi l’occasion de retourner à l’extérieur pour profiter du calme du jardin. Seul le repas des cigognes, qui viennent ici depuis plusieurs dizaines d’années trouble le cours de l’Ill.

L’addition est à la hauteur de la simplicité voulue du lieu, bien moins importante que la plupart des autres 3 étoiles français. Un moment d’émotion intense qui célèbre à merveille de grandes étapes de la vie que l’on a envie de partager avec ses proches.

Auberge de l'Ill - un service parfait

Auberge de l'Ill - dessert gastronomique

 

 

 

SUR LA BLOGOSPHÈRE

 

 

Ma première participation à un Article collaboratif

Découvrir Eguisheim en Alsace - géraniums

C’est avec grand plaisir que j’ai pu ce mois-ci participer à mon premier article collaboratif ! Lorsque Charlotte de Traces de Voyage m’a proposé le thème des plus beaux villages de France, je ne pouvais qu’accepter avec joie. Vous le savez maintenant, dès que j’ai l’occasion de mettre en valeur nos villages, j’en profite. J’ai donc été ravie de faire (re)découvrir Eguisheim, petit bourg de carte postale au milieu du vignoble alsacien. Je vous avais d’aileurs parlé sur le blog il y a quelques semaines de ce village élu « village préféré des Français ».

Mais le vrai plaisir de cet article collaboratif a été de découvrir de nouveaux villages et à travers eux de nouveaux blogs. S’ils étaient tous classés parmi les « plus beaux villages de France » pour répondre au thème, ils m’ont réservé quelques surprises. Brousse-le-Château, d’abord, niché au creux des gorges du Tarn et tout en pierre. Mais aussi Conques, présenté par Alexandra, du blog trilingue Itinera Magica. Ce petit village médiéval connu comme centre de pèlerinage donne tant envie de le découvrir…

Brousse le Château
Brousse-le-Château, par Charlotte de Traces de Voyage

Après l’Aveyron, on s’est aussi envolé vers l’Ain, à Pérouges, puis à Bonneval-sur-Arc en Savoie, ou encore à Rochefort-en-terre dans le Morbihan ! Cet article est une invitation à un mini tour de France au cœur des plus jolies régions. Encore de belles escapades à venir, que je ne manquerai pas de partager avec vous sur le blog !

 

 

 

UN LIVRE COUP DE CŒUR

 

 

Le Dictionnaire amoureux de la France

Dictionnaire amoureux de la France

J’ai découvert ce mois-ci un livre inédit, en parfait accord avec ma passion pour notre patrimoine et nos terroirs. Dans son Dictionnaire amoureux de la France, Denis Tillinac nous raconte notre pays sous forme de petites histoires classées par ordre alphabétique. Il nous fait ainsi traverser les paysages de l’Hexagone, rencontrer ses héros, visiter nos monuments.

Il évoque aussi bien la Sainte Chapelle que l’île des pins en Nouvelle Calédonie, se souvient des repas à la brasserie Lipp comme de la soirée de la finale du Mondial 98. De son village natal en Corrèze, Auriac, à la capitale où « il est monté », entre la ligne de chemin de fer Paris-Toulouse et la mythique Nationale 7, on découvre des bribes de vie, des illusions enfantines et un profond amour pour tout ce qui fait la culture française.

Pas question de discuter politique, religion ou contrastes sociaux, Denis Tillinac célèbre les petits villages, la gastronomie, les personnages de roman, les routes françaises.

Dictionnaire amoureux de la France de Denis Tillinac

Le style est poétique, personnel, et pourtant on s’y identifie volontiers. L’auteur nous balade de région en région et chaque détail nous transporte à travers nos souvenirs. On ressent à chaque ligne l’attachement de Denis Tillinac pour la France, et on se questionne aussi sur le nôtre. Voici ce qu’il écrit à son propos :

« Où que j’aille la courtiser, elle m’enchante, (…) Paris l’enjôleuse et son collier de provinces, ses villes et ses patelins, ses recoins, ses secrets, ses sortilèges. Jamais je n’emprunte la même route pour aller d’un endroit à un autre, j’aurais trop peur de mourir sans avoir vu tel manoir embusqué derrière ses vieux chênes, tel fragment de paysage découpé sur l’horizon. Jamais je n’entre dans une église sans en effleurer la pierre du bout des doigts et jamais je ne quitte un village avenant sans lui promettre de revenir. »

Je crois qu’on ressort de cette lecture encore plus amoureux de notre patrimoine. Je ne peux donc que vous inviter à lire ce dictionnaire pas comme les autres…

Référence : Dictionnaire amoureux de la France de Denis Tillinac (Editions Plon, plusieurs éditions) – ISBN 978-2259214889

 

 

 

UNE EMISSION COUP DE CŒUR

 

 

Le Village préféré des Français

Cassel, élu village préféré des Français

Je vous en parlais sur Facebook, le 19 juin dernier avait lieu l’émission « le Village préféré des Français ». Pour la première fois, c’est un village des Hauts de France qui a été couronné ! Cassel a donc été élu Village préféré des Français, juste devant Mittelbergheim (Alsace) et Roussillon (Vaucluse).

Cassel a séduit par ses traditions flamandes et ses chaleureux habitants. De ses ruelles pavées au moulin qui surplombe le village, on découvre une histoire riche qui hante les pierres du village. Et pour rencontrer ses habitants, rendez-vous à l’estaminet de Cassel !

Voici donc la vidéo de présentation du village : Cassel – Village préféré des Français

Alors même si la manière de filmer et le système de votes peut influencer le choix du public, l’émission a le mérite de mettre en valeur le patrimoine français et de donner envie au grand public de le redécouvrir. Et ça, c’est bien appréciable !

kaysersberg-alsace-village-maisons-colombage.JPG
Kaysersberg

Le dauphin de cette année, Mittelbergheim, remet une fois de plus l’Alsace à l’honneur (c’est l’Alsacienne en moi qui parle !), après le sacre de Kaysersberg en 2017. Ce petit village du Bas-Rhin est aussi une vraie carte postale, classée « plus beau village de France » !

Mittelbergheim devance donc au classement le magnifique village de Roussillon, en Provence. Tout d’orange vêtu, il est situé au cœur du plus grand gisement d’ocre d’Europe. Je vous le ferai découvrir très bientôt, au retour d’un séjour en Provence que j’attends avec impatience…

 

 

 

 

UNE DESTINATION COUP DE CŒUR

 

 

L’or bleu du Lubéron

Champs de lavande à Valensole
Valensole – Photo : David Soulivet

En parlant de Roussillon, vous avez déjà un indice de ma prochaine destination, qui est déjà un vrai coup de cœur ! Cela fait plusieurs années que je veux découvrir le Lubéron. Ses fabuleux villages bourrés de charme et surtout ses champs de lavande en fleur me font rêver ! C’est d’ailleurs le premier endroit que je vous ai présenté dans ma wishlist voyages pour 2018.

J’ai notamment en tête la carte postale de l’abbaye de Sénanques perdue au milieu de l’or bleu de Provence ! Ou encore, celle d’un arbre esseulé au milieu des champs mauves brûlés par le soleil. Rien que de l’écrire, j’ai déjà l’impression de sentir la lavande !

Alors on se retrouve très vite pour la découverte du Lubéron. Gordes, Lourmarin, les ocres de Roussillon, les marchés provençaux… tous les articles arrivent bientôt sur le blog ! En attendant, je vous propose de découvrir ce très joli reportage Des Racines et des ailes sur les villages provençaux. Vous verrez, tout y est : le chant des cigales, les vieilles pierres, les artisans locaux… Le charme du terroir français : discret, parfumé, savoureux.

 

Bonne semaine à tous !

 

16 Replies to “Les coups de cœur de la Marinière #1”

  1. Quelle belle idée cette nouvelle rubrique ! La France est décidément un pays merveilleux ! 🙂

    1. Merci Nathalie !

  2. C’est excellent !! Merci de nous faire autant voyager !!
    Par gourmandise, j’aurais adoré savoir les spécialités de l’auberge de l’Il

    1. Merci Christian !! Le saumon soufflé et la mousseline de grenouilles sont les plats historiques créés à l’époque par Paul Haeberlin. Le personnel nous disait d’ailleurs que s’ils enlevaient ces plats de la carte, les plaintes seraient nombreuses tant ces créations sont devenues les madeleines de Proust de bon nombre d’habitués de l’Auberge de l’Ill 🙂

  3. Une rubrique que nous suivrons avec plaisir !

    1. Merci à vous 🙂

  4. J’adore aussi l’émission Des racines et des ailes, c’est toujours un grand plaisir de la regarder … et les plats de l’auberge de l’Ill m’ont fait saliver !

    1. Cette si belle table serait-elle dorénavant sur ta liste ? Après la Bouitte… 🙂

  5. Sympa ton blog ! Je viens de le découvrir grâce à…un autre blog ! Merci pour tes coups de cœur et tes bonne adresses. A bientôt.

    1. Merci Arnaud ! A très vite pour de nouvelles découvertes 🙂

  6. Merci pour ce partage. Ces endroits sont magnifiques. J‘essayerai de mettre quelques sous de côté histoire de profiter de cette expérience un de ces jours.
    Passe une très bonne journée

    1. Je te souhaite de pouvoir y aller un jour !

  7. Très sympa cette nouvelle catégorie d’article ! Je sens que tu vas encore nous faire découvrir de très jolis endroits insolites comme tu sais si bien le faire ! ( d’ailleurs cette auberge où l’on peut observer les cigognes c’est magique ) J’espere etre au rendez vous le plus souvent possible ! Des bisous !

    1. Merci Laetitia ! 🙂

  8. Super sympa ton blog….Je le découvre avec beaucoup de plaisir.
    Des endroits insolites qui donnent envie de partir sur les routes de notre douce France
    Merci pour ce joli partage.

    1. Merci à toi pour ton passage et à très vite pour de nouvelles découvertes sur le blog !

Laisser un commentaire