La Côte des Havres en 3 coups de cœur

La Marinière en voyage - la Côte des Havres

Mystérieuse et sauvage, la Côte des Havres s’étend de Granville, au sud, à Barneville-Carteret, au nord. Ce joli morceau de la côte ouest de la Manche est à l’image de ce département qui ne peut laisser indifférent. Alors continuons d’explorer le Cotentin sous un autre jour, après avoir découvert les incontournables de la côte est

La Côte des Havres regorge de plages, de villages et d’étendues sauvages extraordinaires. Je vous propose donc de découvrir mes 3 coups de cœur sur cette côte étonnante qui m’a laissé de très beaux souvenirs…

 

 

 

LA CÔTE DES HAVRES

 

 

 

Longue d’environ 70 kilomètres, la Côte des Havres doit son nom aux 8 havres successifs qui se découpent sur le littoral ouest du Contentin. Mais savez-vous ce que ce sont les havres ?

Les havres, ce sont ces échancrures de terre recouvertes par la marée haute deux fois par jour. A marée basse, on ne voit que des zones vertes qui passeraient presque pour des prés. Mais ces étendues sont bien mystérieuses et mieux vaut ne pas s’y aventurer.

La Marinière en voyage - la Côte des Havres

La Marinière en voyage - coucher de soleil sur la Côte des Havres

La Marinière en voyage - Havre

 

La côte des havres se parcourt en voiture ou à vélo, entre le Havre de la Vanlée et celui de Carteret. Le long de la départementale, on découvre que chaque village a son côté mer, à l’ouest, et son côté bourg, à l’est de la route. La côte est particulièrement sauvage et préservée. Les terrains sablonneux envahissent les bas-côtés. Ils sont d’ailleurs utilisés par les maraîchers de la région, car ils permettent notamment de faire pousser carottes et poireaux…

De jolis petits villages ponctuent aussi la Côte des Havres. Les bâtisses en pierre grise et leur clocher surmonté d’un coq leur donnent beaucoup de charme. Port-Bail est par exemple situé en plein milieu d’un havre, qui sépare les deux parties du villages reliées à marée haute par un pont à treize arches.

Alors laissez-vous porter par l’air marin et aventurez-vous dans ces charmants villages le long de la Côte des Havres…

La Marinière en voyage - église sur la Côte des Havres

La Marinière en voyage - carte de la Côte des Havres
La Côte des Havres à l’ouest de la Normandie

 

 

 

LES CABINES DE PLAGE DE GOUVILLE-SUR-MER

 

 

 

Arrêtons-nous tout d’abord à Gouville-sur-Mer, au sud de la la Côte des Havres. Cette petite ville côtière est célèbre pour les cabines de bain colorées qui surplombent sa longue plage.

Toutes blanches, ces petites bicoques jouent à cache-cache au milieu des herbes. Seuls leurs toits colorés dépassent lorsqu’on les regarde depuis la plage. Et si vous les observez de plus près, vous remarquerez que ces 69 cabines sont toutes différentes ! Toutes ont leur charme et rendent l’endroit presque poétique.

La Marinière en voyage - Gouville sur Mer

La Marinière en voyage - Gouville sur Mer

 

Les photographes s’amuseront également à jouer entre les différentes couleurs et l’alignement approximatif de ces cabanes qui fait tout leur charme. Elles remportent d’ailleurs un tel succès que deux couples de mariés se disputaient l’endroit pour leurs photos de mariage lorsque je m’y suis rendue !

En tout cas, j’adorerais jeter un coup d’œil à l’intérieur ! Les heureux propriétaires de ces cabanes y viennent pour observer la mer, se baigner ou pique-niquer en famille. Et elles se transmettent de génération en génération, car plus aucune ne peut être construite aujourd’hui suite à une réglementation mise en place par la mairie.

Si le cadre est superbe, j’avoir avoir tout de même regretté qu’elles se trouvent en bord de route, avec des habitations -un brin moins charmantes- juste derrière.

La Marinière en voyage - Gouville sur Mer

La Marinière en voyage - Gouville sur Mer

La Marinière en voyage - Gouville sur Mer

La Marinière en voyage - Gouville sur Mer

 

 

 

LE CHÂTEAU DE PIROU

 

 

 

Après avoir parcouru quelques kilomètres le long de la Côte des Hâvres, arrêtons-nous à présent côté terre, pour découvrir un château pas comme les autres !

L’ancien château-fort de Pirou est pour le moins atypique ! C’est d’ailleurs la première chose qui m’a frappée en le voyant : je n’ai jamais vu un château semblable ! Des majestueux châteaux de la Loire au château-fort du Haut Koenigsbourg, aucun ne lui ressemble. Même les châteaux cathares ne rivalisent pas !

Pirou est l’un des plus anciens châteaux normands, avec des origines datées du 12e siècle. Il était situé à l’époque en bord de mer, entre deux havres aujourd’hui asséchés.

On accède au château en franchissant plusieurs hautes portes de pierre, le long d’une allée pavée bordée d’hortensias. Au bout de l’allée se trouve un vieux corps de ferme grisonnant typique du Cotentin. Il fait face au  mystérieux château de Pirou, célèbre dans toute la région.

La Marinière en voyage - entrée du château de Pirou

La Marinière en voyage - hortensias au château de Pirou

La Marinière en voyage - entrée du château de Pirou

 

Sa muraille de forme ovale est vraiment étonnante, d’autant plus qu’elle est entourée par de larges fossés en eau recouverts de vase. La couleur vert pomme de la vase s’accorde parfaitement avec tous les arbres qui entourent le château, lové dans cet écrin de verdure.

La façade de Pirou semble haute et inaccessible, mais en le contournant vous découvrirez un petit pont, le seul à relier l’îlot au reste du domaine. Une version normande et moyen-âgeuse d’Azay le Rideau en quelque sorte !

Le château dégage un étonnant mélange de force et de fragilité, celle d’un château aux murs de pierre épais qui garde pourtant la marque des siècles qu’il a traversés. Cela lui donne beaucoup de charme !

Aujourd’hui vous pourrez encore découvrir quelques pièces à l’intérieur du château : la boulangerie, le pressoir, la chapelle, le vieux logis. Elles sont peu meublées mais en été, une très belle tapisserie de Pirou y est aussi exposée. La visite comprend également un petit tour sur le chemin de ronde, au milieu des toits de schiste.

La Marinière en voyage - Château de Pirou

La Marinière en voyage - Fossé du château de Pirou

La Marinière en voyage - Château de Pirou

 

 

 

BAIGNADE MATINALE SUR LA PLAGE DE LA POTINIÈRE

 

 

 

Vous savez depuis notre arrêt à Gouville-sur-Mer que j’affectionne particulièrement les cabanes de plage, surtout lorsqu’elles sont colorées ! Mon troisième coup de cœur de la Côte des Havres est donc tout naturellement la plage de la Potinière à Barneville-Carteret. Ici aussi, une lignée de petits cabanons de bain font face à la mer du haut de leur promontoire.

En rang d’oignons, ils veillent sur la mer qui leur caresse certainement les planches lors des grandes marées. Leurs couleurs sont moins variées qu’à Gouville-sur-mer : les planches de bois sont blanches mais elles contrastent avec leurs portes, assorties dans un camaïeu de bleu. Certaines portes et fenêtres sont sobrement agrémentées de petits poissons en bois blanc.

La Marinière en voyage - cabanons de plage à Barneville

La Marinière en voyage - cabanons de plage à Barneville

La Marinière en voyage - cabines de plage à Barneville

 

Au pied des cabines, la plage de sable fin se transforme en une vaste étendue dorée à marée basse. Tôt le matin l’endroit est magique, tant le calme règne. Seul le clapotis des vagues vient briser le silence en douceur. S’y balader à marée basse est un pur plaisir et fait prendre un grand bol d’air marin. Des îlots de sable dressés à quelques mètres des rochers permettent en plus de faire une halte propice à la contemplation. Et de temps en temps une mouette vient se poser juste à côté de vous pour profiter elle aussi de ces instants magiques.

Au loin, on devine alors l’île de Jersey, l’une des deux îles anglo-normandes où Victor Hugo s’est exilé.

Vous pourrez peut-être même vous baigner sur la plage de la Potinière, mais en été principalement, car la température de l’eau devient très vite fraîche hors saison ! Et rien de tel qu’une baignade matinale revigorante, non ? A Barneville, le cadre est idéal !

La plage n’a sans doute pas le même charme lorsqu’elle est envahie de vacanciers par une chaude journée d’été… Mais j’ai tout de même eu un vrai coup de cœur pour ce petit coin de paradis !

La Marinière en voyage - plage de la Potinière à Barneville

La Marinière en voyage - cabanons de plage à Barneville

La Marinière en voyage - plage de Barneville

 

 

 

CONSEILS PRATIQUES POUR DÉCOUVRIR LA CÔTE DES HAVRES

 

 

 

  • Comment y aller ?

Si vous venez en voiture, il faut compter 40 min jusqu’à Gouville-sur-Mer depuis Granville, 1h20 depuis Caen, 1h40 depuis Rennes.

Si vous venez en train, Cherbourg est sans doute le point de départ le plus simple pour un roadtrip dans le Cotentin. Comptez 3h50 depuis Paris Saint-Lazare et 1h50 depuis Caen. Le train ne dessert que très peu le Cotentin. Vous pourrez soit vous arrêter à Cherbourg, à 40 min en voiture de Barneville-Carteret, soit à Coutances (à 1h20 de Caen en train) qui se trouve à 15 min en voiture de Gouville-sur-mer.

 

  • Organiser son temps

Une demi-journée devrait vous permettre d’avoir un bel aperçu de la Côte des Havres, les distances n’étant pas grandes. Gouville-sur-Mer, l’étape la plus méridionale, est à 10 minutes de voiture de Pirou. Il faut ensuite compter 25 minutes pour arriver à Barneville-Carteret.

La visite du château de Pirou dure environ une heure. Quant à Gouville-sur-Mer et Barneville-Carteret, tout dépend du temps que vous souhaitez passer sur la plage !

Vous pourrez ensuite continuer à explorer la Manche et le Cotentin le reste de la journée !

 

  • Que faire dans les environs de la Côte des Havres ?

La Maison du Biscuit (à 10 min de Barneville) : située à Sortosville-en-Beaumont, cette célèbre boutique regorge de bonnes choses traditionnelles à découvrir dans une jolie demeure atypique.

Granville (à 40 min de Gouville-sur-Mer) : cette cité de caractère est située dans la baie du Mont-Saint-Michel à l’extrémité sud de la Côte des Havres. Entre falaises et plages, la « Monaco du Nord » comme elle est surnommée, abrite aussi la Maison de Christian Dior. Un endroit qui me donne envie de retourner dans la Manche pour le découvrir !

Le Cap de la Hague (à 45 min de Barneville) : le célèbre Nez de Jobourg y côtoie plages, landes et petits ports. Un enchantement pour les amoureux de la Nature que je partagerai avec vous très bientôt sur le blog !

Les Îles anglo-normandes (à 1h en bateau de Barneville pour Jersey) : ces petites îles au large du Cotentin me paraissent bien mystérieuses. Il paraît qu’elles sont de toute beauté ! Vous les connaissez ?

– Pour prolonger votre visite de la Manche, n’hésitez pas à lire mon article sur les 5 incontournables de la Côte Est du Cotentin.

 

  • Que ramener de la Côte des Havres ?

Les spécialités locales sont à l’image du département et de la Côte des Havres : partagées entre terre et mer !

La Manche apporte de nombreux produits de la mer à ses habitants : moules, huîtres, fruits de mer… Les locaux ont la chance de pouvoir y pêcher des langoustes et autres crustacés. Le rêve, non ? Vous pourrez vous aussi en déguster dans de nombreux restaurants typiques…

Côté terre, les maraîchers profitent des terres fertiles des havres pour cultiver de nombreux légumes, comme par exemple les carottes de Créances.

La région est aussi connue pour son camembert au lait cru, et ses agneaux de pré-salé, spécialité de la Côte des Havres et de la Baie du Mont-Saint-Michel. Les agneaux y mangent l’herbe riche en sel des prés recouverts par la mer à marée haute, ce qui leur confère un goût très particulier !

Et si vous préférez ramener de petits souvenirs sucrés, la célèbre maison du Biscuit à Sortosville-en-Beaumont ravira certainement vos papilles et vos yeux !

2 Replies to “La Côte des Havres en 3 coups de cœur”

  1. Bravo Celine pour cet autre superbe reportage ! Je ne connaissais pas du tout cette belle région. Quel beau travail tu as fait ! Merci beaucoup ! Continue à nous faire découvrir tous ces beaux endroits 🤗✨

    1. Merci beaucoup pour tes encouragements Christian ! Contente de te faire découvrir ce coin de paradis, c’est vraiment l’une des plus belles surprises que j’ai eues en France 🙂

Laisser un commentaire