Les 5 incontournables de la Côte Est du Cotentin

La Marinière en Voyage - Plage du Cotentin

La Côte Est du Cotentin recèle bien des joyaux ! J’ai découvert ce littoral battu par les vents il y a quelques semaines et je dois dire que je suis allée de surprise en surprise. En partant de Cherbourg, la côte Est est facilement accessible, et les petites routes pittoresques traversent de jolis villages fleuris. En été, les maisons typiques en pierres grises apparentes sont colorées par les massifs d’hortensias, omniprésents dans la région.

Du phare de Gatteville aux superbes plages du débarquement, voici 5 incontournables pour découvrir la superbe Côte Est du Cotentin !

 

 

 

MONTER EN HAUT DU PHARE DE GATTEVILLE, LE SOMMET DU COTENTIN

 

 

 

La côte est du Cotentin a pour particularité d’abriter le 2e phare le plus haut d’Europe ! Situé à l’extrémité de la pointe de Barfleur, le phare de Gatteville s’élève à 72 mètres ! Il vous faudra par contre venir à bout des 365 marches avant de contempler la vue imprenable au sommet. Dans la montée, vous découvrirez 52 points de vue à travers les fenêtres, aussi nombreuses que les semaines dans l’année !

La vue en haut est splendide, la Manche s’étend à perte de vue. Nous sommes à la pointe nord-est du Cotentin et l’on voit loin, très loin ! Côté terre, on devine la baie de Barfleur et celle de Gatteville.

La Marinière en Voyage - phare de Gatteville

La Marinière en Voyage - vue depuis le phare de Gatteville

La Marinière en Voyage - phare de Gatteville

Petit aparté, beaucoup de gens pensent que la principale fonction des phares était d’indiquer un danger et qu’ils ne sont aujourd’hui que décoratifs. En fait, ils ont une importance bien plus capitale !

Leur hauteur et leurs signaux lumineux nocturnes permettent aux marins de se repérer, surtout par mauvais temps ! Lorsqu’on navigue, on détermine en fait la position du bateau en étudiant sa position relative par rapport à différents « amers », c’est-à-dire des repères fixes. Comme les phares, les balises de signalisation (non mobiles), les antennes radar…

Car oui, si tous les bateaux sont aujourd’hui équipés de GPS, ceux-ci ne sont pas infaillibles et surtout, ils dépendent d’un système américain. Un refroidissement géopolitique et ce sont tous les navires qui sont impactés ! Chaque marin doit donc savoir naviguer sur carte et les phares sont ainsi très importants !

 

Au pied du phare, vous pourrez aussi vous arrêter au petit port de Gatteville. A marée basse, le spectacle des bateaux posés au milieu des algues est adorable !

La Marinière en Voyage - port de Gatteville

La Marinière en Voyage - bateau à marée basse

 

 

 

VISITER LE JOLI VILLAGE DE BARFLEUR

 

 

 

La Côte Est du Cotentin est parsemée de jolis villages en pierre grise, complétés souvent par un petit port et une église qui trône au centre du village.

Barfleur est sans doute le plus joli village de la côte Est : il est aussi classé parmi les « plus beaux villages de France ». Le village est très coquet et vous verrez des paliers de maisons très bien fleuris. En été, les hortensias qui envahissent littéralement la région rehaussent la couleur de la pierre grise.

Le port de Barfleur est sans aucun doute l’endroit le plus charmant du village. Situé sur une anse, il est bordé de jolies maisons en pierre. A marée basse, les bateaux colorés semblent échoués au milieu du port, c’est superbe à contempler. Difficile aujourd’hui d’imaginer que ce petit port était au Moyen-Âge bien plus important ! C’était même là qu’embarquaient les rois anglo-normands pour rejoindre l’Angleterre. On retrouve d’ailleurs la seule maison médiévale du village dans la cour Sainte Catherine juste à côté du port.

A découvrir aussi, la belle église en pierre avec un bateau accroché au milieu du chœur. Ici, la mer n’est jamais bien loin !

La Marinière en Voyage - port de Barfleur

La Marinière en Voyage - Barfleur

La Marinière en Voyage - église de Barfleur

La Marinière en Voyage - intérieur de l'église de Barfleur

La Marinière en Voyage - hortensias dans le Cotentin

La Marinière en Voyage - La Marinière en Voyage - village de Barfleur

 

 

 

 

DÉCOUVRIR LE FORT DE LA HOUGUE

 

 

 

Le fort de la Hougue est l’une des nombreuses places fortifiées par Vauban. Ce génial architecte a également façonné la citadelle sur la minuscule île Tatihou, au large de Saint Vaast. Lorsque Vauban arrive dans la région à la fin du 17e siècle, il remarque en effet que la côte Est du Cotentin n’est pas du tout protégée et décide d’y construire des ouvrages de défense…

Le fort est situé au bout de la Hougue, reliée à Saint Vaast par un étroit fil de terre. Entourée par la plage d’un côté, par les élevages d’huîtres de l’autre, la tour semble baigner dans la Manche. L’un des nombreux endroits de la côte Est du Cotentin où l’on se sent seul au monde !

Il est possible de visiter l’intérieur de la tour de la Hougue mais le sentier qui en fait le tour est aussi très agréable. Vous pourrez ainsi découvrir les remparts et les fortifications qui, vues du ciel, ressemblent à des branches d’étoiles. Côté sud, le chemin permet même de marcher sur l’enceinte de défense qui entoure la tour principale.

Vous pourrez également faire un tour sur l’île Tatihou (voir partie « conseils pratiques – explorer les alentours ») si vous avez le temps.

La Marinière en Voyage - le fort de la Hougue

La Marinière en Voyage - parcs à huîtres
Élevages d’huîtres

La Marinière en Voyage - fortifications à la Hougue

La Marinière en Voyage - coquillages à la Hougue

La Marinière en Voyage - fort de la Hougue

 

 

 

FOULER LES PLAGES DU SUD DE LA CÔTE EST

 

 

 

Je dois dire que je ne m’attendais pas à ce genre de plages en venant dans la Manche ! Le sable clair qui devient doré au soleil est tellement fin ! Ces grandes étendues sont dépaysantes, d’autant plus que les plages sont désertes dès que l’on fait quelques pas. Le sentiment de liberté qui flotte en bord de mer revient alors.

Ici, ce sentiment est exacerbé par l’Histoire, lorsque l’on se souvient ce qu’il s’est passé sur ces plages là, il y a près de 75 ans. Ce sont les plages du « Débarquement ». Les drapeaux américains et anglais qui flottent au vent un peu partout en bord de mer sont d’ailleurs là pour nous le rappeler. Sur ce littoral, les plages furent le théâtre d’une opération incroyablement périlleuse mais victorieuse qui contribua à changer le cours de la guerre et de l’Histoire mondiale…

La Marinière en Voyage - plage du Cotentin

La Marinière en Voyage - plages du débarquement

La Marinière en Voyage - Plage du Cotentin

 

 

 

VISITER LE MUSÉE DU DÉBARQUEMENT A UTAH BEACH

 

 

 

  • Découverte du musée

J’ai trouvé la visite du musée du débarquement à Utah Beach extrêmement intéressante et surtout poignante. Et je n’étais pas la seule ! On voyait bien que petits et grands étaient sensibles à ce qui se dégageait de tous les témoignages apportés au fil de la visite.

Le musée permet vraiment de comprendre ce qu’il s’est passé ce fameux jour du 6 juin 1944. Comment les soldats interalliés se sont préparés, comment ils ont combattu. On découvre les visages de ces hommes et de ces femmes, héros de guerre, héros de la résistance qui s’était organisée en France.

Les témoignages sont variés : des uniformes, des engins, des photos, des lettres, des plans… On y apprend par exemple que 16 000 pigeons voyageurs avaient été largués par les Alliés à destination de la population française afin de récolter de précieuses informations !

La visite continue ensuite à l’extérieur, sur la plage de sable fin qui semble ne jamais avoir connu ces moments si sanglants.

La Marinière en Voyage - Utah Beach

La Marinière en Voyage - plage d'Utah beach

La Marinière en Voyage - musée du débarquement

 

  • Quelques mots d’Histoire

Un film passionnant explique aussi la préparation puis le déroulement de l’opération Overlord et du débarquement de manière précise et vraiment haletante. Je dois avouer que si la date du 6 juin 1944 reste gravée depuis les cours d’histoire, le déroulement et les enjeux me paraissaient bien lointains dans mes souvenirs !

La Marinière en Voyage - affiche au musée du débarquement

Ce fut la plus vaste opération amphibie de l’Histoire, nommée « opération Overlord ». L’opération interarmées était extrêmement risquée et avait presque toutes les chances d’échouer. Son objectif était de débarquer en un minimum de temps une force militaire capable de l’emporter sur l’armée allemande grâce à la coordination des forces navales, terrestres et aériennes.

Le premier jour de l’assaut, 150 000 hommes devaient avoir posé le pied à terre pour ouvrir la voie à près de trois millions de soldats. Dans le Cotentin, 15 000 hommes sont débarqués par la mer. Pour cela, ils durent longer les côtes de nuit, sans se faire repérer de l’ennemi, et tout en évitant les mines sous-marines.

Une fois à terre, face à la défense des soldats allemands qui balisaient la côte, il durent aussi franchir les kilomètres de terres inondées par les Allemands pour rendre l’intérieur des terres impénétrables. La zone avaient été sécurisée par les quelques 13 000 parachutistes largués plus tôt dans la nuit.

On ressent encore aujourd’hui que ce jour-là, à Utah Beach, la seconde guerre mondiale a pris un tournant et la face du monde a alors changé.

La Marinière en Voyage - le débarquement de Normandie
Photo historique de l’opération Overlord

La Marinière en Voyage - soldats à Utah Beach

 

 

 

 

CONSEILS PRATIQUES POUR EXPLORER LA CÔTE EST DU COTENTIN

 

 

 

  • Informations pratiques

Phare de Gatteville : ouvert de 10h à 12h et de 14h à 18h (fermeture en fonction de la saison), fermé en cas d’orage ou de fort vent, et en hiver – tarif : 3€

Fort de la Hougue – ouvert les week-ends et jours fériés de 13h à 18h30 (tous les jours et jusqu’à 19h en été) – tarif : 5€ par adulte. Vous pouvez également faire le tour des fortifications gratuitement

Musée du Débarquement à Utah Beach : ouvert de 10h à 18h (9h30 – 19h l’été) – tarif : 8€ et 4€ pour les moins de 15 ans

 

  • Comment y aller ?

Le point central de la région est la ville de Cherbourg. Le roadtrip commence à Gatteville à 30 minutes et se termine à Utah Beach à 40 minutes de Cherbourg.

– Si vous venez en voiture, il faut compter 3h40 depuis Paris, 2h20 depuis Rennes et 1h20 depuis Caen.

En train, le Paris Saint-Lazare – Cherbourg met 3h50 et 1h50 depuis Caen. Le mieux est ensuite de louer une voiture pour accéder à tous les endroits et avoir plus de liberté. Les déplacements en bus sont beaucoup plus longs et peu nombreux, surtout le week-end.

– L’aéroport le plus proche est celui de Caen, avec des vols pour les grandes villes françaises.

 

  • Organiser son temps

Vous pouvez facilement rester le week-end dans la région ! Pour profiter des 5 incontournables de la côte est du Cotentin, comptez une bonne journée ! Les distances sont assez courtes entre chaque lieu.

Le phare de Gatteville est à 8 min de Barfleur puis il faut 20 min jusqu’au fort de Saint Vaast. Comptez enfin 35 min  entre Saint Vaast et Utah Beach. Plusieurs jolies plages se trouvent en bord de route.

 

  • Explorer les alentours

– L’île Tatihou (à Saint Vaast) : de Saint Vaast, vous pouvez prendre le bateau pour la minuscule île Tatihou, ouverte au public depuis 1992. Elle abrite de jolies petites maisons typiques de la région mais aussi un musée maritime et la Tour et les fortifications Vauban, vestiges classés au patrimoine mondial.

– Valognes (à 20 min de Saint Vaast) : ce village surnommé « le petit Versailles normand » offre une richesse historique incroyable. Ses thermes en ruines sont les vestiges de l’ancienne cité romaine. La ville abrite aussi de très beaux hôtels particuliers et de nombreuses églises et abbayes chargées d’histoire.

– Omaha Beach (à 40 min d’Utah Beach) : à l’est d’Utah Beach, vous pourrez visiter les autres plages du débarquement, dont Omaha Beach dans le département du Calvados. Elle est célèbre pour son cimetière, qui accueille 5 000 soldats tombés pour la liberté.

4 Replies to “Les 5 incontournables de la Côte Est du Cotentin”

  1. AHHH je suis amoureuse du Cotentin et particulièrement de Barneville-Carteret , super article !

    1. Ohh oui, moi aussi j’ai eu un coup de cœur pour Barneville ! J’en parlerai d’ailleurs dans mon prochain article sur le Cotentin ! 😉

  2. Bonjour , merci pour vos informations utiles

    1. Avec plaisir !

Laisser un commentaire