Les 5 lieux incontournables à voir à Toulouse

toulouse-mariniere-voyage-garonne

Aujourd’hui, je vous emmène visiter l’une de mes villes préférées en France, Toulouse. Joliment prénommée « la ville rose » à cause de la couleurs de ses toits et de ses façades en brique, c’est un peu ma ville de cœur… Des racines familiales et une année d’études dans la capitale occitane m’ont permis de découvrir son charme et ses secrets…  J’espère vous convaincre à mon tour d’aller visiter ou revisiter Toulouse !

Je vous propose d’abord une balade pour visiter les cinq lieux incontournables qui valent vraiment le détour. Ce sera l’occasion pour ceux qui ne connaissent pas encore la ville de la découvrir et pour les initiés de la revisiter avec quelques anecdotes souvent méconnues. On y va ?

 

 

 1. La Place du Capitole

 

Commençons notre balade en plein de cœur de la ville, sur la Place du Capitole, le symbole de Toulouse. L’ancienne « place Royale » terminée en 1851 abrite aujourd’hui le Capitole, à la fois hôtel de ville et théâtre. Sa façade est vraiment magnifique. Elle allie les deux couleurs prédominantes à Toulouse : l’orange de la brique et le bleu du pastel régional. En vous approchant, vous apercevrez de nombreux détails, car elle est recouverte de statues et de blasons sculptés sur ses balcons en fer forgé.

Au milieu des pavés de la place du Capitole se dessine une croix occitane géante, symbole de l’histoire de la région. Les douze boules à ses extrémités représentaient à l’origine les 12 apôtres, mais si vous les observez bien, vous verrez qu’ils ont depuis été remplacés par… les 12 signes du zodiaque !

Tout autour de la place, de bâtiments majestueux en brique encerclent le Capitole. Côté ouest, allez jeter un coup d’œil sous les arcades, vous y découvrirez de jolies peintures au plafond.

 

toulouse-mariniere-capitole-place

toulouse-mariniere-capitole-façade

toulouse-mariniere-capitole-arcades

toulouse-mariniere-capitole-place-arcades

De l’autre côté du théâtre du Capitole, le donjon du 12e siècle qui vaut aussi le détour. Il abrite d’ailleurs l’office du tourisme, si vous avez besoin de plus amples renseignements.

Il est également possible de visiter l’intérieur du Capitole et je vous conseille vivement d’y entrer tant les salles et la cour intérieure sont jolies. Rendez-vous au prochain article sur Toulouse pour en savoir un peu plus sur le trésor du Capitole !

toulouse-mariniere-capitole-donjon

 

 

2. Les Jacobins

 

Depuis la place de Capitole, prenez la rue Gambetta ou le rue Pargaminières pour rejoindre « Les Jacobins », à 5 minutes à pied. C’est un ancien couvent composé d’une superbe église et d’un cloître. Le volume intérieur et les hautes colonnades rendent l’église majestueuse et vous pourrez aussi admirer les très beaux vitraux. Les journées ensoleillées, je vous conseille de venir visiter l’église en milieu de matinée, car la lumière qui passe à travers les vitraux reflète des ombres rouges sur les murs opposés, et le spectacle est vraiment magique !

 

toulouse-mariniere-jacobins-colonnes  toulouse-mariniere-jacobins-vitraux

toulouse-mariniere-jacobins-reflets

L’ensemble des Jacobins est connu pour son magnifique « palmier », une grande colonne de 28 mètres de haut surmontée de vingt-deux nervures qui s’étalent au plafond. Il y a quelques années, Ce palmier aurait inspiré le peintre Dali dans son tableau « Santiago el Grande » après qu’un ami toulousain lui a montré une photo de l’intérieur des Jacobins. Mais le peintre n’a paraît-il jamais reconnu avoir évoqué ce détail dans son œuvre, ce qui aurait vexé son ami…

toulouse-mariniere-jacobins-palmier

Vous pourrez aussi visiter le magnifique cloître qui jouxte l’église. C’est un petit havre de paix en plein Toulouse ! (l’entrée est payante).

 

 

3. Les quais de la Garonne

 

A quelques minutes des Jacobins, vous arriverez sur la place de la Daurade, en suivant la rue Jean Suau. Cette charmante place est située au bord de l’artère principale de Toulouse, la Garonne. Les quais sont très agréables lors des soirées d’été, et les Toulousains adorent s’y retrouver pour prendre un verre. Le quartier de la Daurade était déjà très animé au 18e siècle car c’était le port de commerce de la ville, la Garonne faisant le lien entre la Méditerranée et l’Océan.

Vous remarquerez d’ailleurs en contrebas de la place, en descendant sur les quais, deux portes tapies dans le mur. Pendant la période estivale, c’est le snack Les Pêcheurs de sable qui investissent le local, mais autrefois c’était l’ancienne morgue ! Les corps repêchés dans le fleuve juste à côté étaient entreposés là en attendant l’identification… Si l’histoire du lieu ne vous tente pas, allez plutôt boire un verre à la terrasse du Café des artistes. Il est ouvert toute l’année, et vous pourrez profiter des rayons du soleil avec une très jolie vue.

 

toulouse-mariniere-garonne-place-daurade

De la place de la Daurade, vous aurez sur votre gauche le très joli pont neuf, qui est… le plus ancien pont de Toulouse (1631). En face de vous, l’ensemble de l’Hôtel Dieu. Vous apercevrez même un ancien pilier de pont contre la façade, car c’était à cet endroit que la Garonne était la plus étroite à Toulouse. A droite de l’Hôtel-Dieu, le dôme de l’hôpital de la Grave et le pont Saint Pierre. Vous aurez peut-être la chance de voir leur reflet sur la Garonne si le vent d’autan n’est pas levé.

 

toulouse-mariniere-garonne-pont-neuf

toulouse-mariniere-garonne-pont-neuf-nuit

toulouse-mariniere-garonne-pont-saint-pierre

toulouse-mariniere-garonne-pontsaintpierre

Vous pourrez ensuite vous balader sur les quais alentours. Les façades des immeubles cachées à travers les platanes sont magnifiques, surtout quand le soleil joue au théâtre d’ombres. Empruntez par exemple le quai Lucien Lombard à droite de la place, il vous menèra à la place Saint Pierre. Vous pourrez aussi prendre un verre au calme avant de vous diriger à nouveau vers le centre-ville et la basilique Saint Sernin.

toulouse-mariniere-garonne-quai-lombard

toulouse-mariniere-garonne-quais

Sinon, depuis la Daurade, vous pouvez aussi longer le quai de Tounis puis revenir vers Esquirol jusqu’au musée des Augustins. Vous aurez sur le chemin une vue imprenable sur le pont neuf !

 

 

 

4. La Basilique St Sernin

 

La basilique Saint-Sernin est la plus grande basilique romane d’Europe conservée. Elle a été construite entre le 11e et le 12e siècle. L’architecture extérieure est très jolie, n’hésitez pas à en faire le tour pour en découvrir toutes les facettes. Le clocher octogonal est magnifique. En vous baladant, vous verrez peut-être des poissons gravés dans le sol. Symbole de Jésus, ils étaient aussi utilisés par les Chrétiens comme signe distinctif pour se reconnaître à l’époque où ils étaient persécutés.

L’intérieur de Saint-Sernin est sobre mais majestueux. Les vieilles briques qui se dévoilent encore sur les piliers de la nef lui donnent un charme particulier. Si vous y allez en fin de journée, la lumière qui entre par les vitraux de la façade illumine tout l’intérieur, c’est splendide.

Au fond de la basilique, vous pourrez aussi accéder à la crypte (entrée payante). Une jolie salle taillée dans le sous-sol abrite des reliques.

 

toulouse-mariniere-basilique-saint-sernin

toulouse-mariniere-basilique-saint-sernin-interieur

 

 

5. Le Musée des Augustins

 

Depuis la Basilique, vous pouvez emprunter la jolie rue du Taur pour revenir sur la place du Capitole puis les petites rues pour rejoindre le musée des Augustins.

Le musée abrite une jolie collection de sculptures et de peintures dans un cadre somptueux. Les salles sont réparties autour d’un vieux cloître où a été reconstitué un jardin conventuel. Une église est accolée au cloître, vous pourrez aussi la visiter. Vous trouverez au musée des Augustins une importante collection de sculptures de l’époque romane jusqu’au 19e siècle, et des chefs d’œuvre de la peinture du 14e au 19e siècle. Les salles de l’étage abritent ainsi de beaux tableaux de Delacroix, Ingres ou encore Vigée le Brun.

Ne manquez pas non plus la salle des sculptures romanes joliment mises en scène en les associant à l’art contemporain. D’autres œuvres contemporaines éphémères investissent d’ailleurs le musée au fil des saisons.

 

toulouse-mariniere-augustins-musee-jardin

toulouse-mariniere-augustins-musee-cloitre

toulouse-mariniere-augustins-oeuvre

 

J’espère que cette balade à travers les lieux incontournables de Toulouse vous aura plu. Mais n’oubliez pas : profiter de Toulouse, c’est surtout flâner au centre-ville et se laisser emporter par le dédale de rues orangées. N’hésitez donc pas à faire des détours, vous serez certainement surpris par de jolis détails ou en tombant sur une place secrète !

Pour découvrir les plus belles places et les rues à ne pas manquer, je vous proposerai très vite une nouvelle balade dans Toulouse. On visitera ensemble 10 pépites qui sont moins connues mais toutes aussi magiques… En attendant, voici quelques images en avant-première !

 

toulouse-mariniere-vieille-ville

toulouse-mariniere-volets-reflets

toulouse-mariniere-balcon

toulouse-mariniere-place-salengro

 

 

Conseils pratiques

 

  • Infos pratiques

-Place du Capitole : métro Capitole

-Jacobins : métro Capitole – Cloître: 4€ (tarif réduit : 2€)

-Bords de Garonne : métro Capitole ou Esquirol

-Basilique Saint Sernin :  métro Jeanne d’Arc – Crypte et déambulatoire : 2€50

-Musée des Augustins : métro Esquirol – entrée : 9€ (tarif réduit : 5€, gratuit pour les étudiants sur les collections permanentes). Horaires : 10h-18h, fermé le mardi.

 

  • Comment y aller ?

Toulouse est à 1h de Paris en avion, et 4h en TGV.

De nombreuses villes sont accessibles en avion à moindre coût grâce à la compagnie EasyJet (Lille, Lyon, Nantes, Nice). Le train est un peu plus long, la ville n’étant pas très bien desservie.

L’accès en voiture est tout à fait possible, sauf en plein centre-ville, majoritairement piéton.

 

  • Se déplacer à Toulouse

Le centre-ville se fait très bien à pied, la majorité des sites étant concentrés autour de la place du Capitole.

Utiliser un vélo peut aussi être une bonne idée lorsque l’on s’éloigne un peu du centre. Les balades à vélo sont plutôt agréables, mais il faut parfois descendre de vélo dans les rues piétonnes.

Sinon, le métro toulousain est une valeur sûre, avec ses deux lignes automatiques qui sillonnent la ville.

 

  • Temps de visite

Toulouse mérite bien au moins un week-end pour profiter pleinement de ses charmes.

Si vous avez deux jours ou plus, je vous prépare très vite un itinéraire de balade à travers des lieux un peu moins connus qui valent vraiment le détour.

Si vous ne pouvez faire qu’un passage éclair d’une journée, privilégiez le parcours que je vous propose ici. Vous pourrez profiter des trajets entre les cinq incontournables pour flâner et découvrir d’autres endroits. Si vous n’avez vraiment pas beaucoup de temps, vous pouvez commencer la balade à Esquirol par le musée des Augustins, puis vous diriger vers la place du Capitole et les quais, et enfin finir par la basilique.

 

  • Que ramener de Toulouse ?

Le centre-ville regorge de très jolies boutiques et vous trouverez facilement de quoi vous offrir un petit souvenir. La violette de Toulouse est un incontournable. Elle se décline en bonbons, chocolats, savons, paniers garnis… Le Paradis Gourmand propose toutes sortes de confiseries et spécialités délicieuses dans un décor rétro. Vous trouverez certainement de quoi vous régaler dans les boîtes en fer et bocaux en verre, qui envahissent les étagères. – 45 rue des Tourneurs (métro Esquirol)

Peut-être moins connu, le pastel de Toulouse est une véritable institution depuis plusieurs siècles. Surnommé l’or bleu de Toulouse, il est extrait des feuilles d’une plante cultivée dans la région toulousaine. Il est surtout utilisé aujourd’hui pour ses vertus dermatologiques de son huile. La boutique Terre de Pastel propose des petits cadeaux, des produits de beauté et du linge de maison autour de la couleur bleu pastel. Une très jolie adresse autour de l’univers du pastel – Place d’Assézat (métro Esquirol).

 

Si vous aussi vous utilisez Pinterest, suivez-moi sur ce réseau: La Marinière en Voyage – et n’oubliez pas d’épingler cet article pour le retrouver facilement !

5 incontournables à visiter à Toulouse
Épinglez-moi !

4 Replies to “Les 5 lieux incontournables à voir à Toulouse”

  1. J’y ai vécu 3 ans. Ma ville préférée en France 😍

    1. Hello Laura,
      Quand on y a vécu, c’est effectivement difficile d’en partir ! 🙂 Je vais bientôt publier un autre article sur les pépites moins connues à voir à Toulouse, je pense que ça te rappellera de bons souvenirs ! Quels sont tes endroits préférés à Toulouse ?

  2. Il faut qu’on prenne le temps d’aller aux Jacobins, ça a l’air très joli !

    1. Oh oui, c’est un très très bel endroit ! L’intérieur est magnifique 🙂

Laisser un commentaire