Le Tarn-et-Garonne au fil de l’eau, de Montauban à Auvillar, via Moissac

Tarn-et-Garonne - le pont-canal à Moissac

Le Tarn-et-Garonne est le plus jeune département de France métropolitaine, et certainement aussi l’un des plus variés ! Qu’elles soient naturelles, historiques ou gastronomiques, de nombreuses richesses peuplent ce département si confidentiel qui mérite bien plus de lumière ! J’ai vraiment été séduite par ce coin de France où la douceur de vivre et l’amour du terroir se mêlent au chant des cigales.

Alors pour rendre hommage à l’étymologie du Tarn-et-Garonne baigné par les fleuves éponymes, je vous propose de vous faire découvrir le département au fil de l’eau, en suivant le Tarn, la Garonne et son canal latéral… Vous me suivez ?

 

 

 

MONTAUBAN, CAPITALE ROSE DU TARN-ET-GARONNE

 

 

Première étape de ce périple en Tarn-et-Garonne, sa capitale : Montauban ! Saviez-vous qu’il existe trois villes roses en France ? La première est bien sûr Toulouse, capitale de l’Occitanie et ville rose « officielle ». La deuxième est la belle Albi, et la troisième, Montauban !

 

  • Balade dans les rues piétonnes

Cette ville ensoleillée et animée m’a particulièrement séduite au fil de ses ruelles rosées. Derrière les hautes portes cochères, vous apercevrez peut-être les jolies cours qui se cachent des regards, car la tradition protestante interdisait tout étalage de richesses. Le passage du vieux palais est le seul qui puisse aujourd’hui se visiter en permanence.

Le centre-ville de Montauban frappe aussi par son unicité architecturale. Les vieilles ruelles -piétonnes- s’accordent parfaitement les unes aux autres ! Levez les yeux pour découvrir les façades en brique de toute beauté, souvent rehaussées de balcons en fer forgé. Vous apercevrez peut-être aussi quelques œuvres de street-art qui ont envahi la ville pour rendre hommage à l’homme du pays, le peintre Ingres. Un musée lui est d’ailleurs consacré, mais il est actuellement en rénovation jusqu’en décembre.

Tarn-et-Garonne - Montauban la ville rose

Tarn-et-Garonne - Ingres à Montauban

Tarn-et-Garonne - Montauban la ville rose

Tarn-et-Garonne - Montauban la ville rose

 

  • La place Nationale de Montauban

L’incontournable monument montalbanais est bien sûr la Place Nationale, une véritable pépite ! Entourée d’arcades, c’est le cœur de la ville et même l’une des plus anciennes places urbaines de France. On la croirait d’ailleurs presque fermée, car les quatre ouvertures situées à ses angles sont très étroites ! Ses voûtes et ses croisées d’ogives sont elles aussi de toute beauté, toujours en brique bien sûr ! Et pourtant, si vous regardez bien, pas une arcade n’est semblable à une autre, elles sont toutes de tailles différentes !

Tarn-et-Garonne - place nationale à Montauban

Tarn-et-Garonne - place nationale à Montauban

Tarn-et-Garonne - place nationale à Montauban

 

Et si vous êtes de passage à Montauban un samedi, attendez 11h44 ! Car à l’angle de la place nationale, vous pourrez observer un drôle de spectacle ! Au pied de la maison du crieur, vous pourrez l’entendre déclamer les nouvelles culturelles de la ville. L’heure -précise !- fait référence à la date de création de la ville, 1144.

Juste derrière, ne manquez pas l’église Saint Jacques et sa façade marquée d’impacts de boulets – à l’origine de l’expression « faire les 400 coups » ! – et la jolie rue Cambon où se trouve de nombreux hôtels particuliers dont celui du père d’Olympe de Gouges, première féministe et fille du pays. Le superbe théâtre de Montauban porte d’ailleurs son nom.

Tarn-et-Garonne - théâtre de Montauban

Tarn-et-Garonne - Montauban la ville rose

 

Et pour clôturer cette balade en beauté, au fil de l’eau, rendez-vous au bord du Tarn ! Les berges y sont particulièrement agréables, et vous pourrez également admirer le superbe Pont Vieux, et les maisons alentour qui se reflètent joliment dans l’eau.

Tarn-et-Garonne - pont vieux à Montauban

 

 

 

MOISSAC, LE JOYAU HISTORIQUE DU TARN-ET-GARONNE

 

 

  • Le cloître de Moissac

Continuons à présent notre escapade dans le Tarn-et-Garonne en suivant le cours du Tarn… jusqu’à Moissac ! Célèbre pour son cloître, la petite ville de Moissac est un incontournable dans le Tarn-et-Garonne, et un mythe pour les pèlerins des chemins de Saint Jacques de Compostelle.

L’abbaye de Moissac est inscrite au Patrimoine mondiale de l’Unesco grâce à ses deux joyaux : le cloître, et le tympan du portail.

Le cloître de Moissac ne pourra que vous émerveiller, tant le calme et la sérénité règnent ici en maître. Seul le chant des cigales transperce l’atmosphère de ce bijou d’architecture, fièrement gardé par un immense cèdre du Liban planté en son milieu. Ce cadre idyllique invite à la contemplation et vous donnera sûrement envie d’y rester des heures !

Tarn-et-Garonne - le cloître de Moissac

Tarn-et-Garonne - le cloître de Moissac

Tarn-et-Garonne - le cloître de Moissac

 

Achevé en 1100, le cloître a presque 1000 ans ! Un âge avancé difficile à soupçonner tant les 76 chapiteaux sculptés et non restaurés sont d’une finesse infinie… C’est d’ailleurs le plus ancien cloître historié au monde ! Les scènes sculptées sur ses chapiteaux sont en effet agrémentées de commentaires gravés, particularité très rare. Elles racontent les différents épisodes de l’Ancien et du Nouveau testament, ainsi que la vie des martyrs, un peu à la manière d’une bande-dessinée.

Un détail m’a marquée à Moissac : si vous regardez bien, chaque colonne, chaque chapiteau est différent dans son décor, son matériau, sa forme. Aucun ne se ressemble !

Tarn-et-Garonne - le cloître de Moissac

Tarn-et-Garonne - le cloître de Moissac

 

  • Le tympan de l’abbaye

L’autre joyau de Moissac, c’est le tympan du portail de l’abbaye, immense et richement sculpté pour illustrer l’apocalypse de Saint Jean.

Alors, pour profiter au mieux de ce chef-d’oeuvre, je vous invite à faire un tour au Florentin, le restaurant situé juste en face ! En plus d’avoir une vue imprenable, vous pourrez y déguster des plats typiques de la région. La cuisine y est particulièrement raffinée et savoureuse, et à base de produits du terroir de qualité. Chasselas de Moissac, foie gras et autres spécialités n’auront plus de secret pour vous ! Une adresse coup de cœur à l’image de ce département…

Tarn-et-Garonne - portail de l'abbaye de Moissac

 

 

 

LE TARN-ET-GARONNE AU FIL DE L’EAU

 

 

Restons un peu plus longtemps à Moissac pour continuer notre balade au fil de l’eau. La ville est traversée par le Tarn, mais aussi par le canal latéral à la Garonne. Construit au 19e siècle pour relier Toulouse à Bordeaux, il forme avec le Canal du Midi le « Canal de l’entre deux mers ».

Il est possible de flâner sur ses berges en empruntant le chemin de halage du centre de Moissac jusqu’au pont-canal du Cacor. Plusieurs écluses permettent d’arriver à cet incroyable ouvrage achevé en 1846, qui a été construit pour permettre au canal d’enjamber le Tarn ! Sur 356 mètres de long, il allie la brique rouge toulousaine à la pierre blanche du Quercy, qui agrémente ses 15 immenses arches d’une rare élégance. Une prouesse architecturale que l’on peut contempler longuement en regardant les bateaux passer dessus.

Tarn-et-Garonne - le canal des deux mers à Moissac

Tarn-et-Garonne - le canal des deux mers à Moissac

Tarn-et-Garonne - le pont-canal à Moissac

Tarn-et-Garonne - le pont-canal à Moissac

Tarn-et-Garonne - le canal des deux mers à Moissac
Le Pont-canal du Cacor traversé par un bateau

 

Le retour de la balade se fait au bord du Tarn, le long des vergers qui font la richesse de la région. Au total, la boucle fait environ 4 kilomètres, et est donc faisable à pied ou à vélo, le vélo permettant d’aller plus loin le long du canal !

Tarn-et-Garonne - le pont-canal à Moissac

Tarn-et-Garonne - champ de tournesol

Tarn-et-Garonne - vergers à Moissac

 

 

 

CANOË A LA CONFLUENCE DU TARN ET DE LA GARONNE

 

 

Si l’on continue de suivre le cours du Tarn, on arrive ensuite à la confluence du Tarn et de la Garonne, au niveau de Saint Nicolas de la Grave. C’est ici que le Tarn se jette dans le fleuve, qui poursuivra sa route jusqu’à l’Atlantique. La confluence forme une immense étendue d’eau qui est aussi une réserve naturelle de premier plan. La nature a ici tous les droits, et les oiseaux y sont rois ! C’est d’ailleurs la plus importante réserve ornithologique du Sud-Ouest !

J’ai eu la chance de la découvrir à bord d’un canoë, ce qui me semble le meilleur moyen d’explorer cet endroit magique. Un calme olympien règne dans ce décor fait de nuances de vert. Seul le bruit du canoë qui glisse sur l’eau brise la quiétude ambiante. On entend aussi les chants des oiseaux qui nichent aux alentours et aiment se percher sur les bouts de bois qui émergent de l’eau ça et là. Une ambiance particulière parfaite pour continuer le week-end en beauté !

Tarn-et-Garonne - canoë à Saint Nicolas de la Grave
Calme et contemplation à la confluence du Tarn et de la Garonne

Tarn-et-Garonne - canoë à Saint Nicolas de la Grave

Tarn-et-Garonne - canoë à Saint Nicolas de la Grave

Tarn-et-Garonne - canoë à Saint Nicolas de la Grave

 

 

 

FLÂNER A AUVILLAR, PLUS BEAU VILLAGE DE FRANCE

 

 

A partir du plan d’eau, suivons à présent le fil de la Garonne, jusqu’à Auvillar. Cette petite pépite du Tarn-et-Garonne surplombe le fleuve avec ses bâtisses en brique. Grâce à la pierre, le village est tout rose, et arbore un charme incroyable digne des plus beaux villages de France dont il fait partie.

Seules quelques rues se rassemblent autour de la place commerçante, où trône la halle du village. Et pourtant, le village est très vivant ! D’ailleurs si vous y venez le dimanche, vous pourrez aussi profiter du marché qui se tient sous la halle avec quelques commerçants de la région.

Tarn-et-Garonne - grande halle d'Auvillar

Tarn-et-Garonne - visite d'Auvillar

Tarn-et-Garonne - visite d'Auvillar

 

Les maisons qui bordent la place ont tout autant de charme, et l’on flâne volontiers sous leurs arcades. De nombreux détails décoratifs ou architecturaux se cachent sur les façades : à Auvillar, il faut donc lever les yeux ! Vous découvrirez ainsi la superbe tour de l’horloge, l’étonnante église Saint Pierre ou encore l’ancien couvent des Ursulines et son panorama sur la Garonne. Il y a même un musée de la faïence, spécialité artisanale du village…

Tarn-et-Garonne - visite d'Auvillar

Tarn-et-Garonne - grande halle d'Auvillar

 

 

 

CONSEILS PRATIQUES POUR VOTRE SÉJOUR DANS LE TARN-ET-GARONNE

 

 

  • Comment venir dans le Tarn-et-Garonne ?

Montauban se trouve à 50 min de Toulouse en voiture. L’aéroport le plus proche (Toulouse Blagnac) est à 40 min de Montauban.

En train, Montauban est à 40 min de Toulouse, et à 1h40 de Bordeaux (3h40 de Paris).

 

  • Se déplacer dans le Tarn-et-Garonne

Une voiture est conseillée pour circuler librement dans la région. Il faut compter 30 min de Montauban à Moissac, 10 min de Moissac à Saint-Nicolas-de-la-Grave, 25 min de Moissac à Auvillar, 5 min entre Auvillar et Valence d’Agen.

Néanmoins il est aussi possible de faire le parcours à vélo grâce au canal des deux mers. Une piste cyclable est aménagée tout le long, c’est vraiment le paradis pour les sportifs amoureux de la nature !

Et si vous préférez les transports en commun, le train vous permettra aussi de relier Montauban à Moissac.

 

  • Organiser son temps 

Le parcours proposé est faisable en un week-end si vous êtes en voiture, peut-être un peu plus si vous êtes à vélo !

Comptez environ deux heures pour vous balader dans Montauban, une heure pour le cloître de Moissac, et même un peu moins pour Auvillar car le village est tout petit !

La balade au bord de l’eau à Moissac prend quant à elle environ 1h30 mais vous pourrez facilement y passer plus de temps pour en profiter au maximum !

 

  • Informations pratiques

Canoë à Saint Nicolas de la Grave : 10€ de l’heure, 25€ la demi-journée – d’autres activités nautiques sont possibles sur la base de loisirs (paddle, dériveur, pédalo, piscine…).

Tarn-et-Garonne - le pont saint-jacques à Moissac

 

Cloître de Moissac : entrée 6€50 (tarif réduit 4€50) – consulter le site internet pour les horaires

 

Quelques bonnes adresses à Moissac :

Restaurant – Le Florentin – 8 Place Roger Delthil : menus du terroir raffinés et savoureux, face au tympan de l’abbaye

Chambre d’hôtes – La Maison du Pont Saint Jacques  – 20 Quai Magenta : l’assurance d’une nuitée paisible dans un cadre enchanteur (bâtisse historique et grand jardin au cœur de la ville), suivie d’un délicieux petit déjeuner

 

  • Que faire aux alentours ?

Valence d’Agen (à 5 min d’Auvillar) : cette bastide typique abrite trois lavoirs d’exception, qui valent le détour ! Le plus ancien date même du 17e siècle. Ne manquez pas non plus le marché du village si vous êtes de passage un mardi matin.

Tarn-et-Garonne - lavoir de Valence d'Agen

Tarn-et-Garonne - lavoir de Valence d'Agen

 

Bruniquel (à 30 min de Montauban) : ce village perché sur une colline est connu pour ses deux magnifiques châteaux qui surplombent les gorges de l’Aveyron. Chargé d’histoire et bourré de charme, le village de Bruniquel a été mon coup de cœur de la région ! Je vous y emmène dans le prochain article consacré au Tarn-et-Garonne !

Lauzerte (à 30 min de Moissac) : c’est l’une des plus belles bastides de la région, classée elle aussi parmi les plus beaux villages de France ! A ne pas manquer pour les amoureux des petits villages typiques et des vieilles pierres !

Toulouse (50 min de Montauban) : la (première) ville rose est un incontournable de l’Occitanie dont elle est aussi la capitale. Pour découvrir Toulouse ensemble, je vous propose 5 lieux incontournables et 10 lieux moins connus à visiter absolument.

 

  • Que ramener du Tarn-et-Garonne ?

Difficile de choisir tant il y a de bonnes choses à déguster dans le Tarn-et-Garonne ! Le département est un très grand producteur de fruits, comme vous pourrez le constater sur ses routes (il est possible d’acheter en direct du producteur). Vous trouverez donc de nombreux produits à base de pommes, poires, raisin…

Parmi eux, le fameux chasselas de Moissac, savoureux raisin de table naturellement sucré. Le jus de chasselas est un délice, tout comme le Quercy des îles, apéritif à base de rhum et de chasselas. Pour ceux qui préfèrent le sucré, le gâteau d’Oc de Gilles Quèbre et le grain doré de Cédric Moretto (Moissac) rendent tous deux hommage au fameux raisin.

A Montauban, n’oubliez pas d’emporter des « boulets » de la maison Pécou (noisette enrobée de chocolat) ou des bonbons flingueurs (noisettes, chocolat au lait et acacia) de la pâtisserie Alexandres.

Côté salé, la Tome du Ramier vaut le détour (fromage confectionné juste à côté de Montauban). Et puisqu’une région française serait incomplète sans vin, le Tarn-et-Garonne produit plusieurs vins AOP, dont l’AOP Brulhois. Vous en trouverez notamment au Domaine des Thermes à Auvillar, seul vigneron indépendant de cet AOP en Tarn-et-Garonne.

 

Pour plus d’informations sur le Tarn-et-Garonne, n’hésitez pas à vous rendre sur le site du département : https://www.tourisme-tarnetgaronne.fr/  

Ce reportage fait suite à l’invitation de l’ADT de Tarn-et-Garonne. Je reste néanmoins entièrement libre de mes propos et totalement sincère dans mes recommandations ! Un immense merci à Lauriane, qui a rendu ce séjour inoubliable !

 

 

A suivre sur La Marinière en Voyage…

 

 

La découverte de la Camargue, la visite de la jolie ville d’Amiens, une escapade en Corse et bien d’autres lieux encore ! Alors pour ne rien manquer, abonnez-vous à la newsletter !

 

Si vous aussi vous utilisez Pinterest, suivez-moi sur ce réseau: La Marinière en Voyage – et n’oubliez pas d’épingler cet article pour le retrouver facilement !

4 Replies to “Le Tarn-et-Garonne au fil de l’eau, de Montauban à Auvillar, via Moissac”

  1. Superbe article qui résume au mieux les « trésors » de notre département. Merci pour ce bel article.

  2. Merci beaucoup Elodie ! Effectivement, que de trésors dans votre département, vous avez beaucoup de chance 🙂

  3. J’ai honte de dire que je ne connais pas ce département, alors que j’adore ses voisins… Tu me donnes envie de combler cette lacune. Ce patrimoine semble superbe. Coup de coeur aussi pour tes tournesols éblouissants ! magnifique !

    1. Oui le patrimoine est superbe, mais aussi la nature et le terroir ! Je suis sûre que ça te plairait ! 😊

Laisser un commentaire