Mes villages du Vaucluse préférés

Maison fleurie à Lourmarin

Je suis ravie de vous emmener à nouveau en Provence cette semaine, pour y découvrir mes villages du Vaucluse préférés. Le département compte pas moins de 7 villages labellisés « plus beaux villages de France ». J’en ai choisi 4 qui m’ont particulièrement plu et que j’avais envie de vous faire visiter…

Partons donc à la visite de Vénasque, Lourmarin, Gordes et Roussillon !

 

 

 

VÉNASQUE, LE VILLAGE PERCHÉ

 

 

 

J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce petit village discret, bien moins touristique que d’autres villages du Vaucluse, mais tout aussi photogénique. Sa situation est plutôt atypique, puisqu’il est perché au sommet d’une falaise, surplombant les vallées viticoles et arboricoles du Vaucluse.

De loin, on devine un chapelet de bâtisses en pierre éparpillées sur la crête d’une longue barre rocheuse. Sur ses flancs, les arbustes et vignes se mêlent aux chênes lièges et aux cerisiers, les rois de la région. Eh oui, saviez-vous que la cerise était l’or rouge du département ? Il existe notamment un label « cerise des Monts de Vénasque » !

Au bout de la route sinueuse qui grimpe à Vénasque, vous arriverez au niveau de la jolie église du village. Sa pierre claire et son campanile annoncent la couleur pour la suite de la visite. Vénasque est lumineuse et fidèle aux traditions provençales ! L’église est également connue pour son baptistère, qui date du 11e siècle.

Vue sur le village perché de Vénasque

Fenêtre en pierre à Vénasque

Vue depuis Vénasque

Eglise de Vénasque

 

De cette petite place partent alors les ruelles qui sillonnent le village. Les bâtisses en pierre sont magnifiques et remarquablement bien conservées, embellies de volets aux couleurs claires. Ça et là, un cep de vigne, un laurier rose ou un olivier envahissent la façade d’une maison et parfois même les arcades des rez-de-chaussée. De nombreuses impasses comme l’impasse Saint-Paul sont de petits havres de paix au cœur du village, déjà bien reposant. Profitez-en, perdez-vous dans ces ruelles !

Vous retomberez toujours au centre du village, où trône une imposante fontaine. Ce sont ses gargouilles qui crachent l’eau. Difficile d’imaginer que jusqu’en 1960, cette fontaine était le seul point d’approvisionnement en eau du village !

Juste à côté de la fontaine, en passant sur le porche de la Grand Rue, vous découvrirez une vue plongeante sur le bas de la vallée. Un peu plus loin, vous pourrez contempler les trois Tours sarrasines de Vénasque. Ces imposantes tours ont été construites à l’époque médiévale pour se protéger des Sarrasins. L’esplanade qui les entoure offre elle aussi une superbe vue sur le Mont Ventoux et le Comtat Venaissin.

Maisons en pierre à Vénasque

Place de la fontaine à Vénasque

Fontaine à Vénasque

Ruelles de Vénasque

Tours de Vénasque

Et si souhaitez prolonger un peu plus votre promenade à Vénasque, arrêtez-vous à la boulangerie sur la place de la fontaine pour déguster une délicieuse fougasse aux olives et des oreillettes à la fleur d’oranger en dessert… C’est promis, vous allez vous régaler avec ces spécialités qui sentent bon la Provence !

 

 

 

LOURMARIN, LE VILLAGE ARTISTE

 

 

 

Lourmarin possède un caractère bien différent de Vénasque. J’ai aimé son ambiance artiste, chic, mais un peu bohème. C’est aussi le seul village des 4 à ne pas être perché !

Les pierres apparentes que j’aime tant recouvrent bien moins de maisons à Lourmarin qu’à Vénasque mais le charme de ce « plus beau village de France » réside véritablement dans l’esprit qui y flotte. Vivant et animé, Lourmarin regorge de cafés, de magasins d’artisanat et de boutiques, nichées dans les jolies caves voûtées du village. L’ambiance est plus chic, mais reste un peu bohème. Une douceur de vivre provençale qui charma notamment Albert Camus, qui repose d’ailleurs au cimetière de Lourmarin.

Maisons fleuries à Lourmarin

Maisons fleuries à Lourmarin

Ruelles de Lourmarin

Vignes sur les façades de Lourmarin

Baladez-vous dans les ruelles, pour découvrir les 3 clochers de la ville ! Les rues de Lourmarin sont construites tout autour du beffroi central, tel un escargot. Chaque rue est bordée de maisons aux volets bleus, blancs ou bordeaux et sont fleuries de rosiers ou de lauriers roses. Et pour faire une petite pause, les places à l’ombre des platanes cachent souvent des fontaines couvertes de mousse. Il y en a partout dans le village !

A découvrir également à Lourmarin, son château à l’architecture étonnante avec ses tours rectangulaires. Il serait le premier château Renaissance de Provence, avec aussi une partie de l’époque médiévale, ce qui fait toute sa singularité.

Cour de village à Lourmarin

Château de Lourmarin

Maisons fleuries à Lourmarin

Eglise de Lourmarin

 

 

 

GORDES, LE VILLAGE INTEMPOREL

 

 

 

Sans doute le plus connu des villages du Vaucluse, Gordes est un véritable village de carte postale. Emprunt d’un charme intemporel, Gordes domine la vallée du Lubéron. Sa situation insolite permet d’admirer tout le tour de la butte sur lequel il est perché ! De loin le panorama est magnifique et l’on devine ses maisons accrochées à la falaise. On ne voit cependant toutes ses jolies ruelles qui se dessinent à travers la ville, celles pour lesquelles j’ai eu un véritable coup de cœur !

Le sommet de la butte, chapeautée par le château, est envahi de touristes pressés de découvrir ce village typique. Il faut alors emprunter les ruelles en pente pour découvrir les endroits paisibles du village, où le temps semble s’être arrêté. Les vieilles pierres gorgées de soleil sont figées, les lauriers roses et les ifs envahissent les jardins suspendus. Une véritable ode à la poésie et à la contemplation, qui a tant plu à Chagall, Ronnis ou Vasarely en leur temps.

Ses belles maisons font rêver, et pourraient paraître trop parfaites aux yeux de certains, peut-être pas assez authentiques. Il faut alors creuser plus loin, découvrir ses souterrains où se déroulait autrefois une grande partie de la vie du village. Vous pouvez encore aujourd’hui visiter les caves du Palais Saint-Firmin, un incontournable à Gordes ! Imaginez, les caves troglodytes s’étendaient sur sept niveaux !

N’hésitez pas non plus à explorer la ville basse de Gordes. Elle cache vraiment de très jolies surprises. Un ancien lavoir, un vieil arbre, un vieux mur de pierres qui semble prêt à céder… Ce sont tous ces détails que j’ai aimés à Gordes. 

La Marinière en Voyage - village de Gordes

Villa à Gordes

Clocher de Gordes

Jardins de Gordes

Vue panoramique sur Gordes

Si Gordes est un véritable bijou, ses alentours sont tout aussi riches. A quelques kilomètres de là, vous pourrez découvrir un pan important de l’histoire provençale, avec le village des Bories. Un village de cabanons en pierre sèche reconstitué après des dizaines d’années de travail, à l’image de la vie locale jusqu’au 19e siècle.

Juste à côté, vous pourrez découvrir (tôt le matin !) la merveilleuse abbaye de Sénanque, vieille dame cistercienne datant de 1148. Baignée par les champs de lavande en été, c’est une carte postale de la région. La visite de son intérieur invite elle aussi à la contemplation et à la méditation. Un petit îlot de calme et de sobriété, à l’image de ce magnifique département. Pour découvrir ces merveilles, rendez-vous sur mon article « que faire dans la région de Gordes ? »

Le village des Bories

L'abbaye de Sénanque au milieu de la lavande
L’incontournable Abbaye de Sénanque, au mois de juillet

Village des Bories

 

 

 

ROUSSILLON, LE VILLAGE COLORÉ

 

 

 

J’ai aimé ce village incontournable, connu pour ses fabuleuses couleurs. Roussillon est un petit îlot coloré qui surplombe la plaine et les carrières d’ocre – le plus grand gisement d’ocre d’Europe. Ses teintes particulières sont magnifiées au soleil couchant, lorsque tout le village s’embrase. Si vous avez le choix, allez-y vraiment en fin de journée !

Roussillon affiche un tout autre visage que Gordes, avec des murs lisses et colorés, même si quelques murs en pierre rouge subsistent à certains endroits. Comme dans de nombreux villages provençaux, l’église et son clocher sont situés au sommet du village et surplombent les petits maisons de Roussillon. Les ruelles autour de l’église sont pleines de charme, parfois envahies de végétation.

Ce que j’ai le plus aimé à Roussillon ? Les camaïeux de rouge et d’orange qui ornent les maisons. Pas une maison n’est semblable, les teintes du jaune au rouge sont très variées. Un petit village qui ressemble à un véritable patchwork de couleurs ensoleillées et qui illumine la région !

Clocher de Vénasque

Maisons rouges de Vénasque

Ruelles en pierre rouge à Roussillon

Maisons colorées de Roussillon

Vous pouvez découvrir juste à côté le sentier des ocres de Roussillon, jolie balade à travers les anciennes carrières. Un peu plus loin se trouvent les mines d’ocre de Bruoux, que l’on peut aussi visiter, ainsi que le sublime Colorado Provençal, dont je vous parlerai très bientôt ! (voir partie « conseils pratiques – que faire dans les environs ? »)

Falaises des ocres de Roussillon

 

Pour découvrir en vidéo les villages de Lourmarin, Gordes et Roussillon, rendez-vous sur le site de l’émission Le Village préféré des Français !

 

 

 

CONSEILS PRATIQUES POUR EXPLORER LES VILLAGES DU VAUCLUSE

 

 

 

  • Comment y aller ?

En voiture :  Gordes se trouve à 50 min à l’est d’Avignon et au nord de Salon-de-Provence. Roussillon est à 15 min à l’Est de Gordes et Vénasque à 20 minutes au nord. Lourmarin se trouve quant à lui à 35 min de Roussillon, à mi-chemin avec Aix-en-Provence.

En train : les villages du Vaucluse se visitent surtout en voiture, car elle offre beaucoup plus de liberté. La gare la plus accessible et celle d’Avignon centre et d’Avignon TGV (à 50 min), car elle permet de relier rapidement Marseille, Lyon et Paris.

En avion : Gordes et Roussillon se situent à 1h de l’aéroport Marseille-Provence, et Lourmarin à 50 min.

Carte de mes villages du Vaucluse préférés
Mes 4 villages préférés au cœur du Vaucluse

 

  • Organiser son temps

Prévoyez plusieurs jours pour vraiment profiter de la région, si riche en curiosités !

Les villages en eux-mêmes sont petits mais en flânant, on peut vite y passer du temps, surtout si vous avez un coup de cœur pour un village.

Comptez deux bonnes heures pour faire le tour de Gordes qui mérite vraiment que l’on s’y attarde. Une heure permet de faire le tour de Roussillon, tout comme pour Lourmarin ou Vénasque. N’oubliez cependant pas de réserver du temps pour les activités à faire aux alentours des villages ! Elles sont toutes aussi incontournables.

 

  • Que faire dans les environs ?

– Ansouis (à 15 min de Lourmarin) : encore un village du Vaucluse qui compte parmi les « plus beaux villages de France ». Laissez-vous embarquer à travers l’Histoire autour du château et des murs d’enceinte…

– Les carrières d’ocre à Bruoux (à 20 min) : la visite guidée à travers ces anciennes mines d’ocre est passionnante ! On découvre les entrailles de ces cavernes orange avec des explications historiques et géologiques très intéressantes. Un incontournable dans la région que je vous présenterai dans mon prochain billet sur le Lubéron ! – tarif : 8€.

– Ménerbes (à 15 min de Gordes) : ce village du Vaucluse est aussi perché que ceux que je viens de vous faire visiter ! C’est le 6e des villages du Vaucluse labellisé « plus beau village de France » dans le sud du département. Un village pour les amoureux des vieilles pierres et des vignes, où l’on peut aussi visiter le musée de la Lavande.

 Le plateau des Claparèdes (entre Roussillon et Lourmarin) : ce magnifique plateau est entièrement coloré de mauve au mois de juillet ! C’est l’un des plus jolis endroits pour photographier la lavande en Provence ! Les champs sont en plus parsemés de bories parfois presque en ruines : une vraie carte postale provençale.

 

  • Que ramener des villages du Vaucluse ?

Les produits régionaux sont souvent à base de lavande (huile essentielle, brumes et parfums, savons, miel…) ou à base d’olive. Vous en trouverez par exemple à la boutique de l’abbaye de Sénanque. Les moines confectionnent eux-mêmes leurs produits.

A Lourmarin, dégustez le Gibassier, une galette anisée qui reprend un peu la forme de l’anis étoilé. Les Oreillettes de Vénasque sont elles aussi délicieuses ! Vous pourrez également goûter les cerises des Monts de Vénasque, fraîches ou préparées, notamment sous forme de berlingots, spécialité de Carpentras.

Enfin, Roussillon propose de nombreux produits liés à l’ocre, notamment des poteries et pigments. 

 

Si vous aussi vous utilisez Pinterest, suivez-moi sur ce réseau: La Marinière en Voyage – et n’oubliez pas d’épingler cet article pour le retrouver facilement !

Mes villages du Vaucluse préférés
Epinglez-moi !

4 Replies to “Mes villages du Vaucluse préférés”

  1. J’en connais certains, mais pas tous ! j’avais eu un gros coup de foudre pour Lourmarin il y a 3 ans, découvert lors d’un blogtrip Vins du Luberon …

    1. Une bonne excuse pour revenir 😉

  2. Petit coup de coeur pour le village Lourmarin que je ne connaissais pas du tout. Bien sur l’abbaye de Senanque et le Colorado provencal sont des destinations qui sont sur ma wish list, j’en bave :p Merci pour ce petit bain de soleil !!

    1. J’étais sûre que ça te plairait !! Pas loin de chez toi en plus 😉

Laisser un commentaire