Organiser son voyage en Nouvelle Calédonie

Organiser son voyage en Nouvelle Calédonie

Vous rêvez de partir visiter la Nouvelle Calédonie ? Vous avez bien raison 😉 Mais à l’autre du monde, il est parfois compliqué d’organiser son séjour et de connaître les meilleurs plans

Je vous parlais dans mes précédents articles des 3 provinces de la Nouvelle Calédonie : la province Nord, le sud de la Grande Terre et la province des îles. Vous y trouverez les étapes de mon roadtrip et les bons plans pour chaque lieu visité.

Alors voici aujourd’hui tous mes conseils pour organiser votre voyage en Nouvelle Calédonie et découvrir ces merveilles ! Au programme : saison, trajet, durée du séjour, budget, incontournables à voir… Vous trouverez tout dans cet article !

 

 

 

​QUAND PARTIR EN NOUVELLE CALÉDONIE ?

 

 

 

Les saisons sont inversées par rapport à l’hémisphère nord, c’est donc en hiver que l’on peut aller se réchauffer en Nouvelle Calédonie ! Voici quelques remarques en fonction des saisons, pour vous aider à faire votre choix :

  • Octobre – février : la belle période pour partir en Nouvelle Calédonie, avec des températures parfois très élevées à partir de janvier
  • Décembre et janvier : les mois les plus prisés, mais aussi les plus chers en termes de vols.
  • Février – avril : la saison des cyclones n’est pas la meilleure pour se rendre en Nouvelle Calédonie mais la température de l’eau est parfaite pour la baignade à cette période ! Seul bémol, les précipitations sont plus fréquentes qu’aux autres saisons.
  • Juin – août : l’eau est bien plus fraîche (mais plus chaude qu’en Bretagne, je vous rassure !) mais les mois d’été permettent d’observer les baleines au large des côtes à partir de juillet… C’est pour cela que les billets d’avion en juillet et août restent assez chers.

Mais quelle que soit la période de l’année où vous y allez, vous ne serez pas déçus, promis !

A noter aussi, il y a 9h (10h en été) de décalage horaire entre la Nouvelle Calédonie et la métropole.

Îles de Nouvelle Calédonie - plage de Yejélé à Maré
Même quand l’eau est à 21°, dans ce type d’endroits on n’hésite pas à se baigner !

 

 

 

COMMENT PARTIR EN NOUVELLE CALÉDONIE ?

 

 

Je ne vais pas vous mentir, en plus d’un voyage très long, les vols sont très très chers. Mais c’est le prix à payer pour un petit paradis encore peu touristique…

L’option la plus courte consiste en 22h de vol via Osaka ou Tokyo. C’est Air France qui assure le premier vol puis AirCalin (jolie abréviation de Air Calédonie International) pour le second. D’autres vols font une escale entre Paris et le Japon.

Les avions internationaux atterrissent tous à l’aéroport de Nouméa La Tontouta, à 45 min environ de Nouméa. Il vous faudra prendre un taxi pour aller en centre-ville ou réserver à l’avance une navette, ici par exemple. A 16€ l’aller, c’est l’une des moins chères avec un très bon service. Vous pouvez également louer une voiture directement à l’aéroport.

La Marinière en Voyage - lagon de Calédonie vu du ciel

 

 

 

COMBIEN DE TEMPS PARTIR EN NOUVELLE CALÉDONIE ?

 

 

Vaste question !

Disons que lorsque l’on fait un voyage pareil, il vaut mieux rester sur place un minimum de temps ! 2 semaines me semble être vraiment un strict minimum pour profiter de la diversité de la Nouvelle Calédonie. Un séjour de 3 semaines laisse plus de possibilités. Et si vous avez plus de temps, tant mieux, vous trouverez largement de quoi vous occuper !

La Nouvelle Calédonie est composée de trois provinces : la province Nord, la province Sud et les îles Loyauté. Tous les articles sont dans la catégorie Destinations > Calédonie Chaque région est à voir et offre des pépites époustouflantes à ses heureux visiteurs. Il faut donc prévoir un peu de temps pour les 3 !

La Marinière en Voyage - paysages de Nouvelle Calédonie

 

Voici un exemple de répartition pour un séjour de 15 jours :

 

  • 1 journée pour les îlots autour de Nouméa

Prévoyez une journée de repos après votre arrivée, le décalage horaire et le changement de climat peuvent être dur à supporter ! Et quoi de mieux que le snorkelling (île aux canards), des activités nautiques (îlot Maître) ou de la plongée (îlot Amédée) pour absorber sereinement le décalage horaire ? Ne perdez pas votre temps à Nouméa, il n’y a pas grand chose à voir à partir le centre culturel Tjibaou, qui est un peu excentré.

 

  • 4 jours pour la province sud

Je vous conseille d’effectuer la boucle dans le sens inverse des aiguilles d’une montre sur 3 jours. Vous pouvez commencer par la route du sud et profiter de la côte est autour de Yaté le premier, puis arpenter le parc de la rivière bleue le second et le matin du troisième jour avant de rentrer sur Nouméa pour admirer le coucher du soleil au sommet du Mont Dore.

Une journée supplémentaire est à prévoir pour les alentours de Bourail et le parc des Grandes Fougères. Ils sont situés sur la route en direction la province nord.

 

La Marinière en Voyage - col de Prony

 

  • 4 jours pour la province nord (5 si vous montez jusqu’à Poingam)

En 4 jours, vous pourrez profiter de Poindimié et Hienghène sur deux jours pour profiter des fonds sous-marins classés et des falaises de Lindéralique. Ne manquez pas non plus la très belle route de Hienghène au col d’Amos, à faire sur une journée.

Je vous conseille aussi de prévoir une demi-journée pour profiter d’un survol du cœur de Voh et du lagon sur la côte nord-ouest. Ajoutez enfin une journée pour monter à la pointe nord de la Grande Terre, sur les fabuleuses terres autour de Poingam.

 

  • 3 jours pour l’île des pins

Notez que vous êtes dépendants des vols et des rotations de bateau ! (voir rubrique « comment se déplacer »). Il y a de belles choses à voir sur l’île, des balades, des baignades, des grottes, des plongées… Ici, la devise est « casse pas la tête », alors on prend le temps de vivre, et on profite ! 🙂

 

  • 3 jours pour une des trois grandes îles Loyauté

Une fois de plus, vous serez dépendants des rotations de bateau et des vols. Il y a 1000 endroits sauvages à découvrir sur les îles, autant en profiter !

 

Si vous avez quelques jours de plus, vous pourrez profiter de tout cela à un rythme plus lent et même découvrir une autre île Loyauté !

 

 

 

CONSEILS POUR ORGANISER SON SÉJOUR SUR PLACE

 

 

 

  • Prenez à l’avance vos billets d’avion ou de bateau pour vous rendre sur les îles. D’une part parce qu’ils sont moins chers (ce n’est pas négligeable au vu du coût du trajet), d’autre part parce qu’il n’y en a pas tous les jours. Il faut donc construire son programme en fonction de ses trajets !

 

  • Évitez aussi de prendre votre trajet retour d’une des îles (avion ou bateau) la veille de votre retour en métropole. Il arrive que les liaisons soient suspendues pour diverses raisons, dont la météo. Cela vous empêcherait de prendre votre vol retour ! (ce qui peut être une bonne excuse si vous souhaitez vous installer sur le Caillou, mais bien embêtant dans le cas contraire !)

La Marinière en Voyage - les côtes calédoniennes vues du ciel

 

  • Lorsque vous connaissez les dates de voyage sur les îles, vérifiez absolument sur le site de la capitainerie de Nouméa les arrivées des paquebots. Je parle des bateaux de 2 000 personnes déversées sur la même plage le matin à 9h pour en repartir à 16h. S’ils sont là, votre expérience ne sera pas du tout la même… Alors si vous ne pouvez pas l’éviter, privilégiez une activité comme la plongée le jour où le bateau arrive. Ne cherchez pas non plus à voir la plus belle plage de Maré ou la piscine naturelle de l’île des pins si les touristes sont là, vous risquez d’être très déçus.

 

  • Si vous hésitez entre les différentes îles : pour moi, l’île des Pins est absolument inratable (voir la rubrique « les incontournables ». Mais il est parfois difficile de faire un choix entre les trois îles Loyauté ! Sachez qu’elles proposent un peu les mêmes paysages et activités, mais dans des « ambiances » différentes. Lifou est la plus grande des Loyauté, et offre le plus grand nombre d’activités et de lieux à visiter. Maré est ma préférée, sauvage, intacte. Ouvéa est peut-être la plus touristique, un peu plus dédiée au farniente. C’est la destination préférée des jeunes couples en lune de miel.
Îles de Nouvelle Calédonie - plage de Pedé à Maré
Maré la Sauvage

 

 

 

QUELS SONT LES CHOSES A NE PAS MANQUER EN NOUVELLE CALÉDONIE ?

 

 

 

Lorsque vous organisez votre voyage en Nouvelle Calédonie, il me semble judicieux de prévoir en avance les incontournables que vous ne souhaitez manquer pour rien au monde. Le reste du programme se fera en fonction de ça ! Ce serait en effet dommage de manquer quelque chose de sublime alors qu’on a fait 20 000 km pour le voir, non ? ☺

Vous verrez, il est parfois difficile de choisir parmi les îles, ou même parmi les plus belles plages. Je crois qu’il vaut mieux profiter d’une sublime plage plutôt que d’essayer de toutes les faire. Quel que soit votre choix, vous serez éblouis, c’est sûr !

 

Voici mes incontournables en Nouvelle Calédonie, qui comptent parmi les plus belles choses que j’ai vues de toute ma vie :

 

  • La piscine naturelle de la baie d’Oro sur l’île des Pins, féérique

Les îles de Nouvelle Calédonie - piscine naturelle d'Oro

 

  • Les terres colorées de la côte sud-est : splendide !

Nouvelle Calédonie : arrivée sur la côte est

 

  • La forêt noyée du parc de la rivière bleue dans la province sud : étonnant !

Nouvelle Calédonie - forêt noyée

 

  • Les plages sauvages des îles Loyauté : sublime !
Îles de Nouvelle Calédonie - plage déserte à Maré
Ici, à Maré

 

  • Le survol du cœur de Voh et du lagon en ULM : à couper le souffle !

Nouvelle Calédonie - le cœur de Voh

Nouvelle Calédonie - le Trou bleu

 

  • Une plongée sur les épaves au large de l’îlot Amédée et au milieu des bancs de requins : fabuleux !

L'îlot Amédée vu de la mer

 

  • Les falaises de Lindéralique en province nord : mystérieux !

Nouvelle Calédonie - le sphinx et la poule de Hienghène

 

  • La célèbre plage de 23 km à Ouvéa : merveilleux

Îles de Nouvelle Calédonie - plage d'Ouvéa

 

 

 

COMMENT SE DÉPLACER EN NOUVELLE CALÉDONIE ?

 

 

 

La Marinière en Voyage - l'île des pins vue du ciel

Pour relier la Grande Terre aux îles, vous aurez le choix entre l’avion ou le bateau. L’avion est plus rapide et offre des vues sublimes sur le lagon et les îles. Le bateau est quant à lui souvent moins cher, mais pas toujours ! Pensez à vérifier, vous pourriez avoir des surprises !

Voici les sites internet pour réserver les liaisons aériennes et maritimes.

Sur la Grande Terre, les déplacements se font surtout en voiture. Vous pourrez en louer à Nouméa ou à l’aéroport de la Tontouta. N’hésitez pas à prendre une voiture un peu haute, les routes sont parfois en très mauvais état et les trous et passages en creux nombreux !

Sur les îles, vous pouvez également louer une voiture. Le stop est aussi possible et marche assez bien même si les voitures se font parfois rares.

 

 

 

OU LOGER EN NOUVELLE CALÉDONIE ?

 

 

 

Les possibilités d’hébergement en dehors de Nouméa restent assez limitées et sont majoritairement composées de gîtes. Il y a aussi quelques hôtels haut de gamme mais ils souvent pris d’assaut. La seule auberge de jeunesse de l’île se trouve à Nouméa.

Voici les principales possibilités qui s’offrent à vous :

  • les hôtels : l’option la plus chère, presque jamais en dessous de 150€ la nuit
  • les bungalows : ils sont proposés dans des hôtels chics mais aussi dans des gîtes qui mêlent camping et bungalows. Une option souvent un peu moins chère
  • l’accueil en tribu : Les tarifs varient vraiment d’un endroit à l’autre. Si l’expérience permet d’être plus proche des locaux, certaines personnes sont parfois déçues du manque de proximité avec la tribu
  • le camping : comptez 5 à 15€ par nuit. Les sanitaires sont par contre souvent sommaires mais admirer la mer depuis sa tente le matin, ça n’a pas de prix !

Les bungalows de l'îlot Maître

 

Voici quelques exemples d’hébergements que j’ai testés et approuvés :

  • Le Relais de Poingam (camping et bungalows) : un endroit fabuleux au bout du monde… le soir, la table d’hôte permet de déguster de délicieuses spécialités locales autour d’une grande table en bois, commune. Un vrai moment de convivialité !
  • Camping Chez Babou (Hienghène) : en bord de mer, parfait pour les petits budgets !
  • Camping du Gîte d’Iya (Yaté) : une belle adresse sur la côte est
  • Gite Nataiwatch (Île des pins) : le camping est super, les bungalows avaient l’air pas mal non plus ! A quelques mètres de la très belle baie de Kanumera
  • Hôtel Nengone Village : un petit coin de paradis à Maré, avec un très bon restaurant.

 

 

 

QUEL BUDGET PRÉVOIR POUR LA NOUVELLE CALÉDONIE ?

 

 

 

Vous le savez probablement si vous vous intéressez à la Nouvelle Calédonie, le budget à prévoir est très conséquent.

Tout d’abord parce que le voyage est très cher, mais aussi parce que la vie sur place est facilement deux fois plus chère qu’en métropole (et même bien plus qu’à Paris).

Ensuite, lorsque l’on fait 20 000 km, il serait dommage de se priver une fois sur place non ? Surtout pour voir des choses que l’on ne retrouvera nulle part ailleurs… Je parle par exemple de certains spots de plongée ou encore du vol en ULM au-dessus du cœur de Voh. Ce sont des souvenirs que je chérirai toute ma vie…

Nouvelle Calédonie - ULM hôtel Hibiscus

 

Quelques ordres de grandeur pour vous donner une idée du budget :

  • Le vol : comptez environ 2 000€ AR, mais cela peut monter beaucoup plus haut en haute saison
  • L’hébergement : bien sûr cela dépend du type de logement mais à moins de faire du camping, on monte vite à plus de 100€ la nuit !
  • La nourriture : en supermarché, cela reste très cher et il y a souvent peu de choix, notamment sur les petites îles. Même les produits locaux sont hors de prix ! Au restaurant, les premiers prix commencent autour de 25€ pour un plat-dessert correct et 35€ pour une formule entrée-plat-dessert.
  • Les visites : Il y a quasiment partout des droits d’entrée à payer à un petit cabanon ou dans une boîte : pour les grottes, les balades, les aquariums naturels… En général, cela tourne autour de 1-2€.
  • Les activités : les touristes viennent spécialement pour ces activités incontournables donc elles coûtent souvent très cher. Mais quels souvenirs !

 

Îles de Nouvelle Calédonie - coucher de soleil sur Maré

 

Voici quelques exemples de tarifs pour les activités :

  • Vol en ULM : 140€ pour 45 minutes de vol solo au-dessus du lagon, du Trou bleu et du cœur de Voh avec l’hôtel Hibiscus
  • Sortie en pirogue dans la baie d’Upi  (sur l’île des Pins) : 38€ – le prix comprend 1h30-2h de pirogue avec dépose à 45 minutes à pied de la piscine naturelle puis retour en fin d’après-midi
  • Plongée : Baptême à 80€ ou matinée avec 2 plongées : 117€ avec le Kunie Scuba center sur l’île des pins,
  • Journée plongée au phare Amédée : 140€ (comprend les transferts sur l’îlot, les deux plongées avec matériel et équipement et le repas du midi)
  • Kayak : 12€ la demi-journée
  • Saut en parachute : 400€ pour un baptême en tandem avec un instructeur (Centre-école de parachutisme de Nouvelle Calédonie)
  • Excursions vers les îlots autour de Nouméa : 10€ AR pour l’île aux canards, 23€ pour l’îlot Maître
Les îles de Nouvelle Calédonie - pirogues en baie d'Upi
Pirogues traditionnelles en Baie d’Upi

 

 

 

LES PETITES INFOS EN PLUS

 

 

  • Un référendum aura lieu le 4 novembre 2018 pour que les habitants de Nouvelle Calédonie se prononcent sur l’indépendance de leur île.
  • 80% de la population habite à Nouméa.
  • Le symbole de la Nouvelle Calédonie est le tricot rayé. Ces serpents rayés jaune-noir ou bleu-noir sont très venimeux, mais n’attaquent jamais car ils sont peureux. Vous les verrez sur le sable ou dans l’eau, surtout autour du phare Amédée. Tout est coloré en Nouvelle Calédonie, même les serpents ! 🙂

 

  • La coutume régit encore aujourd’hui la vie quotidienne kanake et le droit civil coexiste avec le droit coutumier ! La coutume est au sens large un ensemble de règles et de rituels respectés par les tribus. Elles sont organisées autour d’un chef avec une hiérarchie très précise.

 

  • Lorsque vous êtes accueilli chez quelqu’un par exemple, il faut obligatoirement « faire coutume« . C’est une marque de respect envers le chef de tribu et la tribu elle-même pour pouvoir entrer dans le monde kanak. Il faut donc apporter un petit cadeau à son hôte. La coutume est très codifiée et l’on apporte souvent un billet de 1000 Francs, un grand morceau de tissu coloré appelé manou, un peu de tabac ou un paquet de cigarettes… On vous offrira souvent un petit quelque chose en échange. Ces dons mutuels vont également s’accompagner de paroles témoignant du respect l’un pour l’autre.

 

Îles de Nouvelle Calédonie - case traditionnelle

 

  • Côté faune, il n’y a pas de danger sur terre en Nouvelle Calédonie si ce n’est les gentils tricots rayés dont je vous parlais plus haut ! La végétation est omniprésente, foisonnante, tropicale, intimidante, et pourtant les dangers sont minimes en comparaison avec beaucoup d’autres régions du globe. Les tracas en Nouvelle-Calédonie viennent plutôt de la mer… Et encore, les accidents avec les requins restent rares. Ils concernent surtout les baigneurs et les (kite)surfeurs, jamais les plongeurs.
  • La flore est quant à elle particulièrement riche, avec près de 75% d’espèces endémiques qui ne poussent que sur cette île !

Nouvelle Calédonie - parc des grandes fougères

 

N’hésitez pas à ajouter en commentaires des questions auxquelles je pourrai répondre si certaines informations sont manquantes !

 

Si vous aussi vous utilisez Pinterest, suivez-moi sur ce réseau: La Marinière en Voyage – et n’oubliez pas d’épingler cet article pour le retrouver facilement !

Comment organiser son voyage en Nouvelle Calédonie ?
Épinglez-moi !

12 Replies to “Organiser son voyage en Nouvelle Calédonie”

  1. Ça fait vraiment rêver ! Merci pour cet article complet. C’est une destination qui me tente depuis longtemps même si elle est bien lointaine.

    1. Merci à toi ! J’espère que l’article pourra t’aider quand tu prévoiras ton voyage là bas ! 🙂

  2. Merci pour cet article très complet ! Je ne pensais pas que les billets A/R étaient aussi élevés. Je pensais qu’on se situait plutôt dans les 1000/1500. J’imagine qu’il faut s’y prendre bien à l’avance alors !
    En tout cas je reviendrais par ici le jour où je prévoirai un séjour en Nouvelle Calédonie 🙂
    A bientôt !

    1. Oui, entre les kilomètres qui chiffrent et le 2e vol qui n’a pas de concurrence chez les autres compagnies… ça fait vite très cher ! J’espère que tu auras l’occasion d’y aller un jour 🙂

  3. L’une des plus belles destinations sur Terre !

    1. Je n’en ai pas assez découvert pour juger, mais certainement parmi les plus paradisiaques oui 🙂

  4. Super article tres complet. Je découvre votre site et j´aime beaucouup votre façon de raconter ce voyage.
    Je voudrais également vous partager notre site de voyage en asie du Sud-Est en cas ça vous intéresse: https://lesroutardsenthailande.com/2016/08/que-faire-et-voir-a-koh-phi-phi/
    Merci beaucoup

    1. Merci beaucoup !

  5. Merci pour cet article très complet ! Je pars dans quelques jours sur le caillou et j’ai tellement hâte de découvrir cet endroit magnifique 🙂 Je suis allée sur les Iles Fidji qui ne sont pas très loin et qui ont plusieurs points communs avec la Nouvelle-Calédonie.

    1. Bon voyage !! Si tu as aimé les Fidji je pense que tu vas adorer ! Profite bien de ce petit paradis et n’hésite pas si tu as d’autres questions 🙂

  6. veronique broussignac dit : Répondre

    Merci Céline pour tous ces conseils, je suis en pleine préparation de notre voyage pour janvier et il me tarde encore plus en voyant toutes ces belles photos !!

    1. Avec grand plaisir, et n’hésitez pas si vous avez d’autres questions !

Laisser un commentaire