Visiter Beaune et ses hospices

Visiter Beaune et ses hospices

Capitale des vins de Bourgogne, Beaune est célèbre pour ses hospices, ses remparts et ses toits aux tuiles vernissées. Mais elle possède aussi un magnifique centre-ville où histoire et gastronomie rivalisent de richesse pour séduire ses visiteurs. Je vous emmène aujourd’hui découvrir ses rues pleines de charme et ses incroyables hospices. Vous êtes prêts pour une jolie balade ?

 

 

 

L’HÔTEL DIEU DES HOSPICES DE BEAUNE

 

 

  • L’histoire des Hospices

L’hôtel Dieu a été créé en 1443 par Nicolas Rollin, chancelier du Duc de Bourgogne. Le lieu abrite alors un hôpital destiné aux « pôvres » dans le contexte de la guerre de Cent ans, qui a ravagé les environs. Ce sont les sœurs qui s’occupent des patients et contribuent à la réputation du lieu. Elles vont ensuite faire perdurer l’hôpital jusqu’en 1971, date à laquelle il fut transféré ailleurs.

D’autres antennes ont été créées aux alentours de Beaune et l’ensemble est aujourd’hui connu sous le nom d’hospices de Beaune.

Visiter Beaune et ses hospices - la cour d'honneur

Visiter Beaune et ses hospices

 

  • La cour d’honneur

L’Hôtel-Dieu est aujourd’hui un vaste ensemble de bâtiments extraordinairement bien conservés, composé de plusieurs cours et dépendances. Difficile d’imaginer qu’au sous-sol, d’immenses caves renferment d’énormes réserves de vins. Elles sont en fait vendues chaque année aux enchères au profit d’œuvres caritatives et de la recherche médicale.

Vous pénétrerez dans l’Hôtel Dieu par la magnifique cour d’honneur, symbole des hospices. Ses belles façades gothiques et ses toits vernissés aux couleurs chaudes sont célèbres dans le monde entier ! La cour d’honneur recèle de nombreux détails, avec des flèches, des colombages ocres et un très beau puits au centre de la cour. Je vous conseille de vous y rendre le matin, lorsque la lumière donne toute leur splendeur à ces tuiles si colorées.

Visiter Beaune et ses hospices - la cour d'honneur

Visiter Beaune et ses hospices - toit de la cour d'honneur

Visiter Beaune et ses hospices - cour d'honneur

Visiter Beaune et ses hospices - colombages

Visiter Beaune et ses hospices - flèches de la cour d'honneur

Visiter Beaune et ses hospices - puits de la cour d'honneur

 

  • A la découverte des salles

La cour d’honneur est bordée d’un côté par la salle des Pôvres et la chapelle. L’immense salle des Pôvres accueillait autrefois les lits des malades et l’on retrouve aujourd’hui un alignement de très beaux lits à baldaquins rouges. Au plafond, la magnifique charpente attire l’œil. Et au fond, la chapelle de l’Hôtel-Dieu fait partie intégrante de la salle, démontrant le lien très fort entre le médical et le religieux.

Visiter Beaune et ses hospices - salle des Pôvres

Visiter Beaune et ses hospices - lits de la salle des Pôvres

Visiter Beaune et ses hospices - charpente de la salle des Pôvres

La visite continue à travers les autres salles où sont exposés objets de médecine, costumes et peintures médiévales. On en apprend beaucoup sur les méthodes de l’époque et cela permet de prendre conscience de l’importance de l’Hôtel Dieu au Moyen-Âge. Plusieurs salles mettent également en scène la vie quotidienne aux hospices avec le travail des sœurs auprès des malades, comme dans la cuisine. J’ai aussi adoré le laboratoire et la pharmacie où l’on peut observer un nombre incalculable de potions et de remèdes utilisés autrefois.

Les dernières salles regroupent des peintures et des tapisseries spectaculaires.

Visiter Beaune - les cuisines des hospices

Visiter Beaune et ses hospices - la pharmacie

Visiter Beaune - cour intérieure des hospices

Visiter Beaune - intérieur des hospices

 

 

 

BALADE DANS LA VIEILLE VILLE

 

 

La vieille ville de Beaune a une forme de carré imparfait, encerclé de remparts encore en place sur une bonne partie de la circonférence. Commençons la balade par la Collégiale Notre Dame située au cœur du centre historique.

 

  • Autour de la cathédrale

 La collégiale est l’une des dernières grandes églises romanes de Bourgogne, inspirée de la célèbre abbaye de Cluny. Son entrée et son cloître sont particulièrement beaux, n’hésitez pas à y faire un tour. Tout autour vous trouverez de petites ruelles pavées avec de vieilles maisons en pierre, où il fait bon flâner. Le quartier a vraiment beaucoup de charme !

Visiter Beaune - extérieur de la collégiale

Visiter Beaune - entrée de la collégiale

 

En face de la collégiale, ne manquez pas la très jolie Maison du colombier. Et de l’autre côté de l’église, vous trouverez le beffroi de la place Monge. Il date, comme l’Hôtel-Dieu et les remparts, du Moyen-Âge, lorsque les Ducs de Bourgogne donnèrent à Beaune ses lettres de noblesse. Le beffroi surplombait à l’époque la place de l’hôtel de ville qui a depuis été détruite.

Enfin, n’oubliez pas de jeter un coup d’œil à l’ancienne résidence des ducs transformée en musée du vin. Sa cour intérieure présente une jolie architecture qui rappelle un peu celle de l’Hôtel -Dieu.

Visiter Beaune - maison du colombier

Visiter Beaune - le beffroi Visiter Beaune - jolie enseigne

 

  • La balade des remparts

Depuis la collégiale, empruntez ensuite la rue de Lorraine pour vous rendre à l’hôtel de ville. La rue est bordée de très jolies demeures dont certaines sont très anciennes. Au bout, la mairie est composée de longs bâtiments déployés autour d’une immense cour. Et juste à côté, la porte Saint-Nicolas symbolise l’une des portes d’entrée au centre-ville.

Vous pourrez alors rejoindre la balade des remparts. C’est le lieu idéal pour une balade en hauteur, car ils entourent encore une grande partie du centre-ville. J’ai beaucoup aimé ces hauts murs ponctués de tours en pierre que l’on sent chargés d’histoire. Imaginez, les tout premiers remparts furent construits dès le 4e siècle ! Vous pourrez voir plusieurs bastions et tours de guet, qui ont chacun leur histoire et leur utilité. Ce petit guide de la promenade des remparts vous aiguillera dans votre visite.

Visiter Beaune - l'hôtel de ville

Visiter Beaune - promenade des remparts

Visiter Beaune - porte Saint Nicolas

Visiter Beaune - maison derrière les remparts

 

  • Autour de la place Carnot

De retour dans les ruelles du centre-ville, vous pourrez voir de nombreux monuments et demeures remarquables. La jolie place Carnot est un peu le centre de l’animation à l’intérieur des remparts. Vous y trouverez notamment de nombreuses boutiques, mais également de jolies rues aux alentours.

A côté de la place Carnot, la jolie chapelle saint Etienne est le vestige de l’ancien carmel de Beaune.

Enfin, le passage Saint Hélène vous conduira de la place Carnot à l’imposante porte Marie de Bourgogne qui abrite aujourd’hui le musée des Beaux-Arts.

Visiter Beaune - rue Nicolas Rollin

Visiter Beaune - place Carnot
Place Carnot

Visiter Beaune - ruelle autour de la place Carnot

Visiter Beaune - ancien carmel

 

  • Visiter les caves à Beaune

Beaune devient au 18e siècle le centre du commerce des vins de Bourgogne. D’anciens vignerons ou tonneliers fondent alors les grands domaines viticoles qui subsistent encore aujourd’hui. Vous en verrez partout en bordure du centre historique de Beaune : ils font vraiment partie du paysage !

On ne réalise pas forcément que sous nos pieds se trouve un immense réseau de caves qui cachent des millions de bouteilles ! Ça fait rêver, non ? Les « climats » (parcelles) de vins de Bourgogne ont d’ailleurs été classés il y a quelques années au patrimoine mondial de l’UNESCO !

Vous pourrez bien sûr visiter des caves et terminer sur une dégustation de vins. N’appréciant pas le vin rouge, je n’ai pas d’adresse à vous conseiller mais l’office du tourisme pourra vous aiguiller pour faire le bon choix.

Visiter Beaune et ses rues pleines de charme

 

 

 

CONSEILS PRATIQUES

 

 

  • Comment y aller ?

Beaune se situe à 40 minutes au sud de Dijon, à 1h40 au nord de Lyon et à 3h15 de Paris.

En train, il faut compter 2h15 depuis Paris, 30 minutes depuis Dijon et 1h30 depuis Lyon.

 

  • Temps de visite

Il est possible de visiter les hospices et le centre-ville en une demi-journée mais une journée entière vous permettra de profiter pleinement de ce que la ville a à offrir. La deuxième partie d’un week-end pourra ensuite être consacrée aux alentours de Beaune et aux vignobles de la région.

 

Ouverture tous les jours de 9h à 18h30 – 7€50 (tarif réduit : 5€50)

 

  • Que ramener de Beaune ?

Les vins de Beaune sont évidemment incontournables et vous pourrez en acheter notamment après une visite de domaine ou chez les cavistes du centre-ville. Mais d’autres spécialités de la région sauront certainement vous séduire : la crème de cassis, les anis de Flavigny ou encore le pain d’épices sont de jolis produits du terroir à ramener en souvenir ! Vous en trouverez notamment chez Mulot & Petitjean, spécialiste du pain d’épices – 1 place Carnot.

La moutarde étant une autre spécialité importante dans la région, je vous conseille aussi de visiter la moutarderie Fallot qui propose des moutardes à l’ancienne et d’autres produits à base de moutarde. Vous pourrez également participer à une visite guidée interactive sur la fabrication de la moutarde suivie d’une dégustation (10€) – 31 rue Faubourg Bretonnière.

Au restaurant, vous pourrez aussi goûter les œufs en meurette, les escargots de Bourgogne, le jambon persillé… Si d’ailleurs vous cherchez une bonne adresse au centre-ville de Beaune, n’hésitez pas à vous rendre aux Caves Madeleine. Le restaurant propose des plats très fins à base de produits du terroir et le joli décor de cave à vins rehausse encore un peu plus le plaisir de l’assiette !  – 8 rue du Faubourg Madeleine.

 

  • Explorer les alentours

A travers les vignobles

Les vignobles bourguignons peuvent se parcourir à vélo ! Vous pourrez notamment suite la Voie des Vignes de Beaune à Santenay, qui traverse vignobles et petits villages… Le site La Bourgogne à vélo vous donnera tous les renseignements nécessaires. Et si vous êtes en voiture, vous aurez aussi l’embarras du choix pour arpenter la route des vins. La route des Grands Crus par exemple, relie Santenay et Dijon, et traverse des villages célèbres. Gevrey-Chambertin, Vosne-Romanée, Nuits-Saint-Georges, ça vous dit quelque chose ? 😉

Château de Meursault (à 15 min) : Une partie du fim La Grande Vadrouille a été tournée dans le petit village de Mersault, célèbre pour son château. Il possède de très belles caves datant pour les plus anciennes du 12e siècle et est connu pour ses grands vins. Vous pourrez visiter les caves et déguster les vins du domaine dans un cadre incroyable.

L’abbaye de Citeaux (à 30 min) : construite en 1098, c’est l’abbaye fondatrice de l’ordre cistercien, réputé pour ses règles très strictes. Au 14e siècle, elle est à la tête d’un immense réseau d’abbaye en Europe.

Dijon (à 40 min) : la capitale de la Bourgogne connue pour sa moutarde, est une jolie destination pour une journée ou un week-end. Au programme : visite du palais des ducs de Bourgogne, jardins, ruelles à colombages, musées, ou encore dégustations gastronomiques…

13 Replies to “Visiter Beaune et ses hospices”

  1. kikimagtravel dit : Répondre

    Mais c’est magnifique !!! L’hôtel Dieu et ses couleurs c’est a couper le souffle je m’attendais pas à un si bel endroit ! Et la cathédrale ? Splendide aussi ! Pourquoi c’est si loin de chez moi??? Snif !!!!

    1. Mais oui, vraiment, quand est-ce que tu viens dans le nord ? 😉
      Les couleurs sont effectivement superbes, mais le matin tu as la lumière sur l’ensemble de la toiture, ça doit être encore plus incroyable !!

      1. kikimagtravel dit : Répondre

        Je sais pas quand !! Il faut prendre plein de train différents et c’est pas donné depuis Perpignan ! Puis y a tellement a faire que je sais plus où donner de la tête haha mais ça viendra promis !!!

        1. Oui et puis la fiabilité des trains en ce moment… 😀
          C’est exactement ça le problème mais voyons les choses d’une autre manière : il nous reste assez de belles choses à explorer en France jusqu’à la fin de notre vie !

          1. kikimagtravel dit :

            Complètement et encore je crois qu’on a pas assez dans une seule vie !

  2. Je ne connaissais pas du tout Beaune. Les toits des Hospices sont peu communs et donnent une atmosphère particulière. Je les trouve superbes ! L’Eglise est très belle également.

    1. C’est vrai que les Hospices de Beaune sont vraiment de toute beauté ! L’un de mes plus jolis souvenirs en France jusqu’à présent !

  3. Quelle belle visite ! Habitant à Lyon je vais souvent en été me promener en Bourgogne du sud c’est une région que j’adore …. Dijon, Beaune …. de vraies pépites !

    1. Merci Argone ! Dijon a l’air très sympa aussi c’est vrai. J’y retournerai peut-être cet automne, ça doit être aussi magnifique avec les vignes colorées !

  4. Je vais bientôt à Beaune et ton article me sera très utile ! (et il est bien référencé, je suis tombée chez toi en cherchant des infos sur Beaune, bravo ;)) . Un grand merci pour ces infos utiles et alléchantes. Bravo pour la qualité de tes articles, toujours !

    1. Merci Alexandra 🙂 Trop drôle, il faut croire que ça marche parfois le référencement ^^

  5. Pierre Grandjesn dit : Répondre

    Bonjour, votre papier va bien m’aider pour visiter Beaune le we prochain. J’ai une petite suggestion : si vous joignez un petit croquis de l’itinéraire de la visite ce serait encore plus clair car comme disait un certain Napoléon:  » faites moi un croquis plutôt qu’un long discours » . Les deux ensemble….le paradis !

    1. Merci Pierre pour votre suggestion, c’est en effet une très bonne idée. Je vais y songer pour les prochains articles ! Bon séjour à Beaune !!

Laisser un commentaire