Un week-end à Lyon #1 : le Vieux Lyon

Place à Saint Georges dans le Vieux Lyon
Une journée dans le Vieux Lyon
Visiter Lyon, c’est visiter une ville riche de 2000 ans d’histoire, qui a su conserver le charme de ces époques glorieuses. Du Vieux-Lyon au quartier moderne de Confluence, en passant par Fourvière et la Croix-Rouge on découvre des quartiers très différents, qui font la richesse et la diversité de la ville. Pour une première visite à Lyon, je vous propose de découvrir l’histoire de la ville à travers les ruelles du Vieux Lyon !
LA COLLINE DE FOURVIERE
A la base la où les Romains s’étaient installés, là où tout a commencé
On peut encore découvrir le théâtre antique sur les hauteurs de la colline. Si les ruines ne reflètent pas complètement la forme initiale des bâtiments,
Lugdunum, ville lumière
Théâtres antiques
Fourvière, c’est aussi celle qui prie , par opposition avec la colline de la Croix-Rousse, celle qui travaille. C’est en effet à Fourvière que se trouve la basilique du même nom, qui domine majestueusement la ville.

Sa belle couleur blanche m’a surprise, tout comme son étonnant intérieur. fleuve vue sur ville comme Budapest

Mosaïques sublimes, couleurs or et turquoise
Si sa décoration est très différente, c’est parce qu’elle est bien plus récente que les autres basiliques. La première pierre a été posée en 1872 !
La volonté est alors de construire un château fort à l’extérieuret un palais dédié à Marie à l’intérieur !
Si vous passez à Fourvière, n’oubliez d’aller admirer la vue sur Lyon ! Au coucher du soleil, la lumière est sublime…
Vous pouvez ensuite redescendre vers le Vieux Lyon !
LE QUARTIER SAINT-GEORGES
Ruelles étroites ocres sombres defraichies
Quelques murs peints
Gros pavés
Immeubles avec arcades en bas et fenêtres rectangulaires en haut, rappelle que la ville était à l’époque
Plus calme et moins touristique que le quartier Saint Jean, dans son prolongement
Gones ?
Théâtre de Guignol, symbole de Lyon dont je vous parlerai dans un nouvel article sur la ville
LE QUARTIER SAINT-JEAN
Renaissance
Ruelles jaune ocre rouge
On se croirait en Italie
Vieilles loggias
Origine ocre Florence Italie
Petites boutiques sous arcades
Architecture fabuleuse renaissance mais On blanchon
Fontaines
 Les traboules secrètes
Côté caché de l’architecture lyonnaise
Beaucoup de galeries
Traboules gain de place car coincé entre Saône et colline, évite de construire des rues
Celle de la croix rousse 19e, pour compenser les différentes terrasses sur les pentes
Escaliers en colimaçon
Encore ouvertes de jour
Étages avec. Couloirs ouverts, ogives
Pavées étroites
Bouchons boulangerie praline

Les musées pour découvrir les traditions lyonnaises

Musée Gadagne
Histoire passionnante du vieux lyon
2000 ans d’histoire
L’architecture centre commercial et wall street 14e mi15e
Musée vieux lyon gadagne famille florentine mécènes renaissance
Histoire vieux Lyon des origines romaines a la ville rebaissance puis moderne
Métiers a tisser
1800 Leiter jacquard lyonnais automatisé permet révolution technique et sociale pour les canuts    
 
Musée du guignol
Guignol est né à Lyon !
Créé par un ouvrier qui avait perdu son travail, 
Avec son ami Gnafron
Ils sont aujourd’hui célèbres dans le monde entier !
Le musée se trouve au fond de la boutique du guignol dans la rue Saint Jean. 
C’est un petit musée familial dans son jus, qui présente de nombreux théâtres de guignol, mais aussi la fabrication et la naissance du guignol. Très intéressant !
 
Musée des miniatures et du cinéma
Ce musée passionnant plaira aux petits et aux grands !
Costumes, décors notamment du film du parfum, masques, armes…
Miniatures créées par un passionné, fascinant de miniaturiser tout ça 
Musée des miniatures et du cinéma 2 passions en une
Décors, effets spéciaux, costumes
Maquettes miniatures
 
Visitée guidée avec l’offices du tourisme

CONSEILS PRATIQUES POUR VISITER LE VIEUX LYON

 

  • Infos pratiques

 Lyon City Card

Musée Gadagne

Musée du Guignol

Musée des Miniatures et du Cinéma

Basilique de Fourvière

xx romain (métros…)

 

  • Comment y aller ?

Lyon est très bien desservie depuis les différentes villes françaises. La capitale de la gastronomie est située à 2h de Paris en TGV et à 1h40 de Marseille. De nombreuses villes sont accessibles en avion à moindre coût grâce aux compagnies low-cost.

L’accès en voiture est tout à fait possible, sauf dans le Vieux-Lyon, majoritairement piéton.

 

  • Se déplacer à Lyon

Le Vieux-Lyon et la colline de Fourvière se font très bien à pied, même s’il y a un peu de dénivelé entre les deux ! Attention cependant aux pavés du Vieux Lyon, mieux vaut ne pas avoir de talons ! Le funiculaire de Fourvière et de Saint-Just vous permet de grimper sur la colline de Fourvière en 5 minutes !

Sinon, le métro lyonnais permet de sillonner la ville plus rapidement si vous vous rendez dans des quartiers plus éloignés.

 

  • Organiser son temps

Lyon mérite bien au moins un week-end pour découvrir ses quartiers très différents et leurs histoires respectives.

Le Vieux-Lyon n’est pas grand, une demi-journée peut être suffisante pour parcourir ses ruelles et monter à Fourvière. Vous pourrez ensuite compléter la journée par une balade sur les quais ou sur la colline de la Croix-Rousse.

Il vous restera alors encore une journée de votre week-end pour profiter des quartiers plus récents de Lyon. Je vous parle bientôt sur le blog !

 

  • Explorer les alentours

Les autres quartiers de Lyon : La colline de la Croix-Rousse, les quais de Saône, le quartier de Confluence et le parc de la Tête d’Or… Il nous en reste des choses à visiter ensemble à Lyon ! Mais ne vous inquiétez pas, je vous en parlerai dans un prochain article sur la capitale de la gastronomie !

Pérouges (35 min) : petite pépite de l’Ain, département limitrophe du Rhône, Pérouges est une cité médiévale comme je les aime. Ses vieilles pierres et le soin qu’apportent les habitants à leur village a un charme indescriptible…

Les Pierres dorées (40 min) : cette région du Beaujolais est composée de vignobles et de villages reconnaissables à leur pierre couleur jaune d’or. Un exemple ? Le sublime village d’Oingt, classé parmi les « plus beaux villages de France ». Une région qu’il me tarde de découvrir !

Région du Beaujolais (40 min) : Connue pour ses vins et ses châteaux, la région du Beaujolais vous réserve un séjour riche en découvertes en en goût. Si vous y faites un tour bientôt, sachant que la fin novembre est la période du Beaujolais nouveau !

 

  • Que ramener du Vieux Lyon ?

Côté gastronomie, c’est certainement l’une des villes françaises où l’on a le plus l’embarras du choix !

La praline est à l’honneur, sous forme de praliné intégré à des confiseries, mais aussi comme des pralines roses en brioches et en tartes. Leur couleur rose vif est visible à des centaines de mètres à la ronde !

Les Coussins lyonnais sont une autre spécialité à la couleur étonnante ! A base de chocolat, de pâte d’amande et de Curaçao, ils sont vert sapin ! On les croirait presque faits de velours.

Ou même les quenelles, qui existent en version salée mais aussi sucrée ! En confiserie, les quenelles sont de petits bâtons de pralinés recouvertes d’un nappage au chocolat blanc !

Et pour rendre hommage au travail des canuts, les cocons de Lyon sont de petites confiseries originales qui ressemblent à des cocons de soie. Confectionnées à base de praliné, de pâte d’amande et d’écorces d’oranges confites, elles contiennent aussi du Curaçao !

Pour ceux qui préfèrent le chocolat, les bâtons de Lyon (chocolats longs au miel et amandes) ressemblent à des saucissons). Décidément, on aime les trompe l’œil à Lyon !

Côté salé, vous pourrez également ramener charcuterie, et conserves régionales. Vous trouverez notamment de bons produits aux Halles Paul Bocuse.

Mais il y a pas que des gourmandises à Lyon ! L’un des personnes emblématiques de Lyon est, nous l’avons découvert ensemble, Guignol ! Le musée de guignol propose des petites marionnettes ou objets à l’effigie de Guignol. Pour les adultes, les articles en soie lyonnaise, notamment à l’Atelier de la soie !

 

Si vous aussi vous utilisez Pinterest, suivez-moi sur ce réseau: La Marinière en Voyage – et n’oubliez pas d’épingler cet article pour le retrouver facilement !

Week-end à Lyon : le Vieux Lyon
Épinglez-moi !

4 Replies to “Un week-end à Lyon #1 : le Vieux Lyon”

  1. J’aime tellement la ville de Lyon (j’ai eu la chance d’y habiter pour y faire un stage !) et le quartier du Vieux Lyon fait assurément partie des quartiers les plus pittoresques (par contre attention aux Bouchons il y a du bon comme du moins bons !) et la vue depuis Fourvière, on ne s’en lasse pas !

    1. Tu as dû bien en profiter 🙂
      C’est vrai, il y a vraiment de tout, comme dans tout coin touristique malheureusement !

  2. bravo pour cet article très complet ! je suis contente que tu as apprécié notre belle ville, il faudra revenir !

    1. Merci Virginie ! Je reviendrai, c’est certain !

Laisser un commentaire