Escapade en Corrèze : deux villages insolites

Vue sur l'église et le château de Turenne

La découverte de la Corrèze fut pour moi une très belle surprise. On connaît souvent trop peu ce département parfois oublié… Pourtant, la région regorge de coins magnifiques, de campagnes verdoyantes, de villages de cartes postales, de légendes et de mythes. J’ai choisi la région de Brive-la-Gaillarde pour commencer à explorer ce petit bout de France pas comme les autres. Et franchement, elle peut vraiment se vanter d’avoir une fabuleuse concentration de petits villages plus mignons les uns que les autres. Je vous présente aujourd’hui deux de mes préférés, Collonges-la-Rouge et Turenne. Ils sont tous deux classés parmi les « plus beaux villages de France » et possèdent chacun un charme vraiment unique. Vous êtes prêts pour une nouvelle balade ?

 

 

L’INCROYABLE COLLONGES-LA-ROUGE

 

Si le label « plus beau village de France » est né à Collonges-la-Rouge, cela n’a rien d’un hasard…

Imaginez un village en pierres rouges au milieu d’un bel écrin de verdure. C’est Collonges-la-Rouge ! On la croirait sortie tout droit d’un décor de cinéma, mais ce n’est que le plateau de grès rouge du Limousin qui lui donne cette couleur si atypique. Cela explique que Collonges soit presque le seul village à posséder cette particularité dans la région.

Tours de la Ramade de Friac

Collonges la Rouge dans un écrin vert

Collonges la Rouge - fenêtre

Collonges la Rouge - la ville aux 25 tours

Surnommée la « cité aux 25 tours », Collonges abrite de nombreux castels et manoirs aux noms chantants du sud-ouest (oui, elle compte moins de 500 habitants, mais tout de même 25 tours !). Vous pouvez commencer à explorer le village par la rue de la Barrière, la plus grande et la plus touristique.

La première place, celle de la mairie, donne le ton du village : elle ferait un magnifique décor de cinéma ! En continuant, vous tomberez sur la Maison de la Sirène, qui est un bel exemple de l’architecture du village. Maison noble au toit de lauze et d’ardoise, c’est un magnifique bâtiment recouvert de vigne vierge, avec un joli porche.

Plus loin, vous trouverez un passage couvert pour vous rendre sur la place de l’église, mais aussi de nombreux porches et de belles caves voûtées. Il y a quelques vignobles aux alentours, et le raisin était autrefois transformé dans ces caves.

Collonges la Rouge - place de la mairie

Collonges la Rouge - Porche de la Maison de la Sirène

Collonges la Rouge - Maison de la Sirène
La Maison de la Sirène

Au bout de la rue de la Barrière, deux superbes bâtisses se dressent. En face de vous, la maison Boutang du Peyrat, et à droite, la maison Ramade de Friac, avec ses deux tours de guet. Vous pouvez continuer dans les ruelles toutes rouges, ou bien passer la porte en pierre à votre gauche. Vous arrivez alors sous la très belle halle du 16e siècle destinée autrefois à la vente des grains et des vins. Elle abrite encore aujourd’hui un four à pain, utilisé chaque année pour la fête du pain.

Profitez-en pour découvrir l’église Saint Pierre qui se trouve juste en face. Jetez un coup d’œil à son tympan blanc, c’est le seul bout de pierre blanche du village ! Sur la jolie place qui l’entoure, la petite chapelle des Pénitents joue la réplique minuscule de sa grande sœur. J’aime beaucoup cette petite place pleine de charme, c’est l’endroit idéal pour s’asseoir et profiter du moment présent…

Collonges la Rouge - Maison de la Ramade de Friac
Maison Ramade de Friac

Collonges la Rouge - Halle

Collonges la Rouge - Eglise Saint Pierre

Collonges la Rouge - Tympan de l'église

Je vous conseille ensuite de vous balader dans les ruelles pour rejoindre les différents castels et manoirs éparpillés dans le village. Certains comme ceux de Vassinhac et de Maussac sont très imposants et témoignent de la puissance de leurs anciens propriétaires. Ils sont recouverts de tourelles et l’on imagine à l’intérieur une multitude de pièces et de couloirs…

Les petites ruelles pavées autour de ces manoirs sont dépeuplées de touristes et bien au calme. Et pourtant, tout est rouge ici aussi ! En hiver, le tableau est magnifique, la lumière du soleil d’hiver donne un aspect très particulier à la pierre rouge qui la rend encore plus belle…

Collonges la Rouge - rue Noire

Collonges la Rouge - Castel de Maussac
Castel de Maussac

Ruelle de Collonges la Rouge

J’espère en tout cas que ces quelques photos vous auront donné envie de découvrir les merveilles que recèle ce petit village médiéval si insolite.

 

 

LA CITÉ PERCHÉE DE TURENNE 

 

A une dizaine de minutes de Collonges se trouve un autre village atypique, et pourtant complétement différent : Turenne. Perchée sur son promontoire, Turenne était autrefois le siège de la Vicomté de Turenne, qui régna durant dix siècles sur le Limousin, le Quercy et le Périgord. Ces puissants seigneurs en ont fait au XIVe siècle une place forte en positionnant leur château au sommet de la colline. Il était entouré par les habitations de la cour, éparpillées sur les flancs du promontoire.

Pour avoir une jolie vue d’ensemble du village, suivez la départementale qui conduit à Turenne-Gare, vous aurez sur la gauche plusieurs endroits pour vous arrêter et admirer le panorama !

Le village de Turenne à l'horizon

Vue du village de Turenne

A Turenne, les ruelles sont sinueuses, étroites, souvent en pente mais particulièrement pittoresques. Ici, la pierre est blanche et contraste avec les toits en ardoise. Mais il reste quand même quelques tourelles pour ne pas être dépaysé après un passage par Collonges… Il y a aussi plein de petits porches et de passages qui donnent un peu l’impression d’évoluer dans un labyrinthe.

Turenne - rue Droite Turenne - rue Droite

La vue sur la campagne environnante mérite à elle seule que l’on grimpe jusqu’au sommet de la colline. Mais en haut vous pourrez aussi visiter ce qu’il reste du château : la tour César, la salle de garde de la tour du Trésor (donjon de l’ancienne forteresse) et les jardins à la française. N’hésitez pas non plus à vous balader tout autour de la muraille, le chemin vaut le détour.

Les ruines du château de Turenne

Turenne - la tour du château

Vue sur la campagne depuis Turenne

Village de Turenne

En descendant, vous traverserez un premier quartier, dit « des officiers du vicomte », réservé aux membres éminents de la cour et aux chevaliers. C’est là où se trouvent les bâtisses les plus imposantes, avec des tourelles. Un autre quartier était réservé aux auberges, aux écuries et aux maréchaux-ferrants.

Turenne - quartier des officiers

Turenne - quartier des officiers du Vicomte

La jolie rue Droite, qui part du château, conduit directement à la place centrale de la ville. Nommée « Place du Milieu », elle est bordée de très belles maisons nobles et située au croisement des quatre rues principales. Plus on descend, plus les bâtisses sont récentes, s’étalant jusqu’au 17e siècle. Mais quelle que soit l’époque, les maisons de Turenne ont toutes beaucoup de cachet.

Ruelle de Turenne

Eglise de Turenne

La place du Milieu de Turenne

 

 

CONSEILS PRATIQUES

 

  • Comment y aller ?

Collonges et Turenne se situent à 20 minutes de Brive-la-Gaillarde et à 2h de Toulouse (2h30 de Bordeaux) en voiture. Un parking payant est disponible à l’entrée de Collonges, parfois très touristique.

En train, il faudra rejoindre Brive, située à 4h30 de Paris et 2h30 de Bordeaux et Toulouse.

L’aéroport régional de Brive – Vallée de la Dordogne se trouve à 15 minutes de Collonges et Turenne et propose des vols quotidiens depuis Paris-Orly.

 

  • Temps de visite

Collonges et Turenne sont séparés par une petite dizaine de kilomètres, vous pourrez donc visiter facilement les deux villages en une demi-journée. Le premier mérite vraiment que l’on se perde dans ses rues pour profiter du dépaysement qu’offre un tel village, surtout à l’écart des lieux plus touristiques. Turenne mérite aussi un arrêt. Je vous conseille surtout de monter jusqu’en haut de la colline pour faire le tour du château et profiter de la vue sur la campagne aux alentours.

Château de Turenne : entrée – 5€, horaires variables en fonction des saisons. La château propose aussi des repas médiévaux sur réservation.

 

  • Que ramener de Collonges et Turenne ?

Collonges la Rouge - le foie gras régionalLa région est reconnue par les gastronomes, notamment pour ses noix et ses foies gras. Entre Collonges et Turenne, la ferme La Gondronne propose des spécialités de foie gras et des produits à base de noix.

Si vous recherchez des souvenirs plus insolites, un coutelier fabricant expose aussi une multitude de couteaux de fabrication artisanale qui valent le détour – Rue de la Barrière à Collonges.

Dans la même rue, la distillerie des Terres rouges, « distillateur moutardier », propose un grand choix de moutardes, de produits à base de noix (apéritifs, huiles…) et à base de truffe, une autre spécialité de la région. La boutique vend également une liqueur apéritive locale à base de gentiane, la Salers. Il est aussi possible de visiter la cave voûtée du 16e siècle et de déguster certains produits.

 

  • Explorer les alentours :

Collonges et Turenne sont presque situés à la frontière avec le département du Lot, qui recèle de véritables pépites. Je vous en parlerai très bientôt dans un article consacré à mon roadtrip à travers le Lot… En voici quelques-unes, à moins d’une heure de Turenne :

Martel (à 20 min) : surnommé la « cité aux sept tours », cet adorable petit village du Lot mérite vraiment le détour !

Gouffre de Padirac (à 40 min) : cette grotte offre un véritable voyage souterrain, qui devrait émerveiller même les plus claustrophobes. Formations rocheuses spectaculaires, balade en barque sur la rivière souterraine, promenade dans un cadre féérique où la nature dévoile toute sa splendeur.

Rocamadour (à 45 min) : village très touristique, mais qui mérite le détour pour son cadre spectaculaire. Il est en fait construit à flanc de falaise et domine une vallée toute entière.

4 Replies to “Escapade en Corrèze : deux villages insolites”

  1. merci de ta visite par chez moi

  2. Le soleil qui tombe sur le village, c’est très joli. Et la photo avec la brume, j’adore ! Cette destination a l’air parfaite pour une escapade d’une journée !

    1. Merci Nathalie ! Oui c’est pas mal à la journée, en faisant d’autres villages que ces 2, qui restent quand même petits 🙂 Le département est vraiment très beau !

  3. c’est très beau ; j’aime bien les ruelles de ce village entre vos photos , ça sent bien

Laisser un commentaire