Visiter le Cap Ferret à vélo

Visiter le Cap Ferret à vélo

Le Cap Ferret : son nom m’évoquait l’évasion, les pins et la douceur de vivre. Je rêvais donc de découvrir cette magnifique presqu’île lors d’un premier séjour dans le Bassin d’Arcachon… Et le Cap Ferret a été à la hauteur : j’ai découvert un petit coin de paradis préservé, dépaysant et plein de charme.

J’ai adoré l’ambiance qui y règne, douce, paisible, chaleureuse… Les contrastes y sont forts, entre les propriétaires de résidence secondaire richissimes et les ostréiculteurs natifs passionnés et ouverts. Pourtant, tous se mêlent harmonieusement et chacun profite de ce petit bout de paradis qu’il fait bon posséder, quelques heures ou à demeure.

Un week-end ensoleillé est idéal pour découvrir toutes les pépites du Cap Ferret. Je vous emmène donc avec moi découvrir le Cap Ferret à vélo, entre pinèdes, dunes et villages ostréicoles !

 

 

 

LES VILLAGES OSTRÉICOLES

 

 

Première étape à vélo en direction du Cap : les jolis villages ostréicoles ! Sur la côte est de la presqu’île, ce sont plus d’une dizaine de petits villages ostréicoles qui tournent leur nez vers le bassin. Ce sont les pépites du Cap Ferret : l’ambiance est avant tout chaleureuse et bon enfant, à l’opposé de ce que les prix mirobolants de leurs cabanes pourraient laisser imaginer.

Les villages les plus connus – et aussi les plus charmants – du Cap Ferret sont Le Canon et L’Herbe. Avec leurs maisonnettes en bois blanc et leurs volets colorés, ils regardent l’île aux oiseaux perchée en face d’eux. Profitez-en pour vous balader dans leurs ruelles et goûter à leur douce quiétude…

Visiter le Cap Ferret à vélo - village du Canon

 

  • Le Canon

Ce qui m’a le plus plu dans ces villages, c’est certainement leur côté très vivant : le joyeux mélange entre l’activité ostréicole, les jolies cabanes photogéniques et la vie quotidienne des habitants. Ce ne sont pas des villages apprêtés pour les touristes, mais bien de charmantes maisons réellement habitées. Ne soyez donc pas surpris de découvrir au détour d’une cabane, une petite terrasse aménagée entre trois bouts de murs, ou des pots de fleurs, bouées et autres bric-à-brac qui s’accumulent dans les coins. Car c’est justement ce qui donne tout son charme au village !

Visiter le Cap Ferret à vélo - village du Canon

Visiter le Cap Ferret à vélo - village du Canon

Visiter le Cap Ferret à vélo - village du Canon

Visiter le Cap Ferret à vélo - village du Canon

Visiter le Cap Ferret à vélo - village du Canon

Visiter le Cap Ferret à vélo - village du Canon

 

  • L’Herbe

Voisin du Canon, l’Herbe est un petit village tout aussi charmant et avec un nom plus pacifiste ! Ici l’activité ostréicole bat son plein et vous aurez l’embarras du choix pour déguster de délicieux plateaux d’huîtres et de fruits de mer, tout juste sortis de l’eau ! N’oubliez pas non plus de grimper en haut des escaliers pour avoir une jolie vue sur les toits du village, le Bassin et au loin l’île aux oiseaux !

Visiter le Cap Ferret à vélo - village de l'Herbe

Visiter le Cap Ferret à vélo - village de l'Herbe

 

Je vous invite donc à flâner dans les ruelles et à continuer ensuite sur la rue principale jusqu’à la Chapelle algérienne. Cette étonnante construction mauresque a été commandée par le riche entrepreneur Léon Lesca, qui, à son retour d’Algérie, a souhaité une chapelle qui permette à ses employés – catholiques et musulmans – de prier dans un même lieu. Le style architectural qui découle de ce double culte est pour le moins surprenant, avec une croix mêlée à un croissant.

Visiter le Cap Ferret à vélo - la chapelle algérienne

 

 

 

LE PHARE DU CAP FERRET

 

 

Symbole du Cap Ferret, le fameux phare blanc et rouge se remarque de loin ! C’est un peu le guide des marins qui naviguent dans les eaux périlleuses de l’océan et à l’entrée du bassin. Mais vous pourrez vous aussi le découvrir en vous rendant jusqu’à sa base, et même grimper les 250 marches qui permettent d’accéder à son sommet. Une magnifique vue vous attend tout en haut ! Au loin se dévoilent alors la dune du Pilat, le bassin d’Arcachon, les forêts de pins du Cap et bien sûr l’océan à perte de vue.

La visite du phare permet aussi de découvrir une jolie exposition sur les cartes marines et sur la navigation très complexe dans le Bassin.

Visiter le Cap Ferret à vélo - le phare

Visiter le Cap Ferret à vélo - panorama depuis le phare
Au loin, la Dune du Pilat

Visiter le Cap Ferret à vélo - panorama depuis le phare

 

En redescendant, n’oubliez pas non plus d’aller jeter un œil dans le blockhaus du phare situé à l’entrée ! Cet étonnant monstre de béton faisait partie du Mur de l’Atlantique et a été construit pendant la seconde guerre mondiale par la Marine allemande. Une touche d’Histoire que l’on ne s’attend pas forcément à voir ici !

Visiter le Cap Ferret à vélo - blockhaus du phare
Le blockhaus du phare

 

  • Les 44 hectares

Non loin du phare, je vous conseille aussi de vous aventurer sur le site des « 44 hectares ». Un quartier étonnant, boisé et sauvage qui représente à mes yeux l’esprit du Cap Ferret. Certains propriétaires sont des stars de cinéma, des patrons du CAC40, pourtant ici tout est nature et discrétion, bien loin des paillettes que l’on pourrait imaginer.

Aux 44 hectares, seuls quelques chemins de terre desservent les immenses villas anciennes éparpillées sur ces terrains, cachées derrière des pins. Même le courrier et l’enlèvement des déchets se fait collectivement en bordure des 44 hectares ! Un lieu atypique et dépaysant, où les heureux propriétaires profitent de leur bien en toute quiétude.

Visiter le Cap Ferret à vélo - les 44 hectares

 

 

 

LE CAP, ET SA VUE SUR LA DUNE DU PILAT

 

 

Descendons à présent à l’extrême sud de la presqu’île, jusqu’au Cap Ferret, justement ! C’est ici que l’entrée du bassin, la dune du Pilat et l’océan s’offrent à vous ! Vous verrez, le panorama est exceptionnel. Vous pourrez admirer les vagues au loin, et vous balader le long du sentier côtier jusqu’à la belle plage de la pointe. J’ai beaucoup aimé le côté très sauvage du lieu, avec son sable clair et fin parsemé de hautes herbes qui tentent de s’y frayer un chemin…

Visiter le Cap Ferret à vélo - vue sur la dune du Pilat

Visiter le Cap Ferret à vélo - sentier côtier

Visiter le Cap Ferret à vélo - les plus belles plages

 

 

 

LES PLAGES SAUVAGES DU CAP FERRET

 

 

Puisque l’on évoque les plages, il faut bien avouer que c’est l’une des plus belles choses à découvrir au Cap Ferret ! Sur la côte ouest, un long cordon de sable borde la presqu’île. J’ai adoré l’ambiance qui se dégage de ces immenses étendues de sable. La palette de couleurs de ces paysages est douce, et l’on se croirait un peu dans un tableau impressionniste.

Le contraste est d’ailleurs fort entre la douceur du sable fin qui s’infiltre partout, et le rugissement des vagues qui déferlent à l’horizon. On sent vraiment toute la puissance de l’océan, qui s’empare des bancs de sable posés à l’entrée du bassin.

Visiter le Cap Ferret à vélo - les plus belles plages

Visiter le Cap Ferret à vélo - les plus belles plages

 

 

 

LA PISTE CYCLABLE A TRAVERS LES PINS

 

 

Visiter le Cap Ferret à vélo est pour moi le meilleur moyen de le découvrir. D’une part parce que les routes, ou plutôt l’unique grande route, rend l’accès en voiture très compliqué au fur à mesure que l’on avance vers le sud. Et d’autre part parce que faire du vélo au Cap Ferret est particulièrement agréable. Je trouve que le vélo contribue au dépaysement que l’on attend de la presqu’île, et tout est aménagé pour les cyclistes !

Une piste cyclable traverse en effet le Cap Ferret de haut en bas, presque en continu, en longeant de très beaux paysages. Une partie serpente d’ailleurs au milieu d’une forêt de pins, ce qui rend la balade vraiment très agréable. Régulièrement, de petits bras de pistes partent d’un croisement pour vous conduire côté océan ou côté bassin, vers un village ou un site remarquable. Les panonceaux sont aussi conçus pour rendre la navigation facile, tout est prévu pour se laisser guider !

Sur d’autres tronçons de la piste cyclable, les pins se font plus rares et le ciel est plus ouvert. Mais la végétation reste présente tout autour, avec notamment de magnifiques buissons jaunes remplis de genêts. C’est vraiment un bonheur de pédaler au Cap Ferret !

Visiter le Cap Ferret à vélo - les pistes cyclables

 

 

 

GOÛTER AUX GOURMANDISES DU CAP FERRET

 

 

Au Cap Ferret, on profite de la vie ! Bons vivants, amateurs de bonnes choses… Il vous faut absolument goûter aux spécialités locales ! Je vous en parlais plus haut dans les villages ostréicoles, vous pourrez notamment déguster des huîtres partout ! Et je dois dire goûter de bons produits avec une belle vue sur le bassin contribue fortement à rendre l’expérience unique !

Deux bonnes adresses à retenir : Chai Bertrand ou encore le Mimbeau, avec un panorama superbe sur la Dune du Pilat.

Et en dessert, rendez-vous chez Pascal, pour goûter aux délicieuses Dunes blanches. Ces choux fondants vont feront tomber à la renverse!Visiter le Cap Ferret à vélo - cabane ostréicole

Visiter le Cap Ferret à vélo - dégustation d'huîtres

Visiter le Cap Ferret à vélo - la cabane du Mimbeau

 

 

 

CONSEILS PRATIQUES POUR VISITER LE CAP FERRET A VÉLO

 

 

  • Infos pratiques

Phare du Cap Ferret : les horaires varient en fonction des saisons – tarif : 6€ par adulte et 4€ pour les moins de 13 ans

Location de vélo : il y en a partout sur la presqu’île ! A la demi-journée ou à la journée, vélo simple ou vélo à assistance électrique… Vous trouverez forcément votre bonheur ! Les prix tournent autour de 15€ la journée pour un vélo normal.

 

  • Comment y aller ?

Vous avez deux possibilités pour vous rendre au Cap Ferret : soit en voiture (puis à vélo), soit par bateau depuis Arcachon.

En voiture : il est possible d’aller jusqu’au nord de la pointe du Cap en voiture, puis la circulation devient extrêmement limitée et même impossible le week-end et l’été. Je vous conseille donc de laisser la voiture à Claouey ou à Grand ou Petit Piquey, puis d’y louer un vélo pour parcourir le reste du Cap Ferret à vélo. A noter : le stationnement est gratuit au Cap Ferret !

Pour arriver jusqu’à Claouey en voiture, comptez 55 min depuis Bordeaux et 1h depuis Arcachon.

En bateau : vous pouvez prendre les navettes régulières depuis Arcachon (30 min de bateau) pour vous rendre au Cap Ferret et emporter votre vélo avec vous (supplément à prévoir sur la traversée). Il est bien sûr aussi possible d’en louer un à votre arrivée au Cap Ferret.

 

  • Organiser son temps

La presqu’île du Cap Ferret fait une vingtaine de kilomètres de long entre le nord et le sud. Il y a donc de quoi pédaler ! Il y a une route principale, avec une piste cyclable principale au milieu de la presqu’île et des ramifications tout autour pour desservir les principaux sites.

Comptez environ 1h30 de vélo de Claouey au Cap Ferret (pointe sud), sans arrêt. En une journée, vous aurez déjà un bon aperçu si faire une quarantaine de kilomètres ne vous fait pas peur ! Mais 2 jours sont vraiment parfaits pour explorer le Cap Ferret à vélo et profiter des villages, des plages. Prendre le temps de vivre, c’est aussi ça le Cap Ferret !

 

Visiter le Cap Ferret à vélo - village de l'Herbe

 

  • Explorer les alentours

Arcachon (30 min de bateau) : station balnéaire réputée, Arcachon vaut le détour pour les sublimes villas de la Ville d’Hiver ! C’est aussi le point de départ pour explorer le Bassin en bateau, un incontournable dans la région ! Je vous en parlerai dans un article dédié !

Lacanau (30 min de Lège-Cap Ferret) : spot de surf incontournable, c’est la station balnéaire par excellence au bord de l’océan !

Biganos, Gujan-Mestras (45 min de Lège) : ces petits ports ostréicoles du bassin d’Arcachon valent largement le détour ! Gujan-Mestras est d’ailleurs surnommée la ville aux sept ports ! Je vous les ferai découvrir dans un prochain article !

Bordeaux (55 min) : capitale de la Nouvelle Aquitaine, Bordeaux est une très belle ville réputée pour son architecture, ses musées et sa douceur de vivre. Située au cœur de la région viticole, elle a aussi beaucoup à offrir côté terroir !

 

  • Que ramener du Cap Ferret ?

Côté Gastronomie, les dunes blanches de Chez Pascal (choux garnis d’une crème très aérienne) raviront les papilles de tous les gourmands. Et pour les plus petits, il y a de très jolis souvenirs classiques (cartes, magnets…) à la boutique du phare !

 

 

 

A suivre sur La Marinière en Voyage…

 

Dans les prochains articles, je vous emmène à Lille et en Alsace, et je continuerai de vous faire explorer le reste du Bassin d’Arcachon ! Alors pour ne rien manquer, abonnez-vous à la newsletter !

Si vous aussi vous utilisez Pinterest, suivez-moi sur ce réseau: La Marinière en Voyage – et n’oubliez pas d’épingler cet article pour le retrouver facilement !

Conseils et bonnes adresses pour visiter le Cap Ferret à vélo

8 Replies to “Visiter le Cap Ferret à vélo”

  1. Bonjour
    Super reportage comme toujours qui me donne bien envie d’y aller.
    Cela me fait d autant plus rêver que je suis dans le métro actuellement
    Bien cordialement
    Corinne

    1. Merci beaucoup Corrine ! Belle journée et bon courage pour les trajets en métro 😉

  2. Une véritable récréation, toujours aussi enchanteresse ! Qu’il est dur parfois de rester chez toi quand de telles découvertes vous attendent!

    1. Merci beaucoup Bernard ! Raison de plus pour partir vadrouiller alors ! 🙂

  3. Je me mets tout doucement au vélo et je découvre le cyclotourisme, donc cet article tombe à pic. J’ai très envie de visiter ce genre de coin à vélo (surtout que c’est plutôt plat il me semble !)

    1. Oui à part quelques mini bosses, c’est vraiment très plat ! Parfait pour convenir à tout le monde 🙂

  4. J’adorerais essayer cette promenade à vélo dans la pinède ! Merci pour ce guide très complet 🙂

    1. Merci Argone, j’espère que tu pourras t’y rendre bientôt, c’est un vrai petit paradis !

Laisser un commentaire